vendredi , 27 janvier 2023
Tout le monde se rappel du charismatique bassiste des Queens of the Stone Age, toujours barbu, parfois tout nu, et surtout complètement fou et hardcore. Il impressionné par sa présence et par sa façon de crier dans le micro sur certaines chansons. Mais également par le fait de savoir écrire de belles chansons comme "Autopilot" et "Gonna Leave You". Après s'être fait virer des QOTSA pour apparement violence domestique, Nick se mit à bosser sur son projet solo de punk-metal Mondo Generator, sortant des albums inconsistants mais restant fidèle à lui-même. Voilà que Nick sort DEATH ACOUSTIC, un album acoustique ? Oui, mais un album punk. La voix est toujours autant criarde, le son est toujours très dur, et c'est bien ça le problème. On a l'impression d'entendre du "Mondo Generator", mais en panne d'électricité. On se demande également pourquoi cette vague de nostalgie. Beaucoup de reprises (les Misfits, G.G. Allin - tapez son nom sur google pour ceux qui ne connaissent pas, vous allez vite comprendre), les Dwarves (dans lesquels officiés Nick), Danzig et bien sure QOTSA. Le tout enregistré dans la plus grande simplicité. Même si on reconnaît le talent, on a bien du mal à accrocher. La version de "Gonna Leave You" est magnifique et on aimerait que le barbu chante plus souvent comme cela. Mais rapidement, il retrouve sa voix dur et agressive qui ne correspond pas à sa guitare acoustique.

Nick Oliveri

La production “queensofthestoneagienne” est toujours aussi impressionnante, ceci même quand c’est un ancien membre du groupe royal. Au programme aujourd’hui donc, un album, hum, acoustique. A voir.

 

Tout le monde se rappelle du charismatique bassiste des Queens of the Stone Age, toujours barbu, parfois tout nu, et surtout complètement fou et hardcore. Il impressionné par sa présence et par sa façon de crier dans le micro sur certaines chansons. Mais également par le fait de savoir écrire de belles chansons comme “Autopilot” et “Gonna Leave You”. Après s’être fait virer des QOTSA pour, apparement, violence domestique, Nick se mit à bosser sur son projet solo de punk-metal Mondo Generator, sortant des albums inconsistants mais restant fidèle à lui-même. Voilà que Nick sort DEATH ACOUSTIC. Un album acoustique ? Oui, mais un album punk. La voix est toujours autant criarde, le son est toujours très dur, et c’est bien ça le problème. On a l’impression d’entendre du Mondo Generator, mais en panne d’électricité. On se demande également pourquoi cette vague de nostalgie… Beaucoup de reprises (les Misfits, G.G. Allin – tapez son nom sur Google pour ceux qui ne connaissent pas, vous allez vite comprendre), les Dwarves (dans lesquels officiés Nick), Danzig et bien sûr QOTSA. Le tout enregistré dans la plus grande simplicité. Même si on reconnaît le talent, on a bien du mal à accrocher. La version de “Gonna Leave You” est magnifique et on aimerait que le barbu chante plus souvent comme cela. Mais, rapidement, il retrouve sa voix dure et agressive qui ne correspond pas à sa guitare acoustique.

 

En panne d’électricité

 

Bref, le tout reste assez plat et pas franchement utile. Procurez-vous les originaux, ils sont souvent plus funs et mieux foutus. On regrette cependant le fait qu’il risque de ne jamais retourner auprès des Queens (en lisant les paroles, on comprend vite que son côté violent envers les femmes et son côté accro aux substances ne l’ont pas quitté). Dommage.

Check Also

Magoyond – Necropolis

OVNI – Magoyond. Retenez bien ce nom. Un album inclassable! Embarquez en direction de Necropolis. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *