dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Nice Nice

Nice Nice

Extra Wow

Label: Warp (distr. Musikvertrieb)


INDIE Et hop, une bose dose de rock indé. Avec leur album Extra Wow, le groupe de Portland, Oregon, dénommé Nice Nice est la bonne surprise de ce printemps. 

Quand c’est vraiment bien faut le crier hyper fort: NNNNIIIIIIIIIIICCCCCCCCCEEEE (2X) EEEEEEXXXXXTTTTTTRRRRAAAA WWWWWOOOOOOOOWWWWWWW!!!
Un bordel sonore vraiment géré. Tous les sons ont leur importance et leur apport. On en prend plein la gueule et les oreilles. C’est grinçant juste ce qu’il faut, c’est mélodieux, c’est planant. On voyage dans leur monde et même un peu dans leur tête. La comparaison avec Animal Collective est inévitable. Mais c’est bien fait et ça reste différent.
Chaque morceau a son propre univers, au niveau rythmique, ambiance et son. La voix est utilisée autant comme instrument que comme message. Ca pète, ça fait des bulles, des éclairs, des taches d’encre.
Pas facile de les cataloguer car, justement, on rentre dans ces univers ou de multiples influences sont reprises pour en faire du neuf. Les sons sont pour la plus part électriques, certes, mais ils gardent leur sens, leur place. On rentre dans de “l’organique-tentaculaire-fantastique”.

Dans leur tête

“One Hit”, en guise de morceau d’intro, est une complainte. De longues vagues de guitare grinçantes en masse, des cymbales et caisse claire un peu nonchalantes puis roulantes et cinglantes. Des montées dégringolantes et des remous. Une voix lointaine et aiguë.
Il n’est peut-être pas facile de rentrer dans cette musique mais lorsqu’on y est on n’en sort plus et l’album défile à toute vitesse.
Des jungles urbaines, du sables sur les trottoirs, une cascade le long d’un building, de l’urbanisme à la sauce exotique pour le titre “See Waves”.
Et ça ne s’arrête pas… A chaque titre, on plonge, retenant son souffle le temps du morceau pour se concentrer sur les moindre sons.

Le lien du Myspace de Nice Nice


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page