My Secretary

Comme The Cure, My Secretary s’exprime en anglais. Comme The Cure, My Secretary évolue dans un rock teinté de new wave. Et pourtant, c’est bien une production française d’un quatuor de l’Hexagone ! Si l’influence des Cure est évidente, on aurait tort de limiter cet EP à un simple pastiche.

Ces six compositions gardent une certaine unité sonore, et pourtant, restent très différentes. Chacune exploite une vaste palette sonore, généralement influencée par les années 80, mais pas que… On ressent aussi l’esprit des années 90, par les guitares, les lignes mélodiques. On ressent aussi dans l’énergie le désespoir d’une génération punk. Bref, vous l’aurez compris, un carrefour d’influence qui donne un son assez hybride entre rock et pop new wave plus electro.

Les deux derniers titres sont un peu plus différents, grâce à des collaborations. La version de "Vitamin", remixé par Giom, donne un effet maxi 45t, si typique des années 80, avec boite à rythmes sur laquelle on greffe tous les éléments musicaux, avec un aspect répétitif ou copier/coller. Les sonorités très synthétiques de ce titre contribuent fortement à l’effet volontairement daté. Le pastiche est vraiment réussi ! "Nothing is Impossible", featuring Mona Lisa Veto, apporte une nouvelle touche au disque, malgré le coté « tube répétitif ». D’un coté, la boite à rythme régulière fait très années 80, mais les effets, particulièrement de la guitare électrique saturée couverte d’effets donne ce coté moderne par sa sonorité.

Un carrefour d’influence donc, pour cet EP assez réussi, particulièrement pour sa sonorité très éclectique.

About Author

Check Also

Saxon – Hell, Fire And Damnation

Si le samedi 29 juin 2024, Saxon se produira en tête d’affiche de la Mainstage 2 du Hellfest, alors il …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *