dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Album » Mike Wheeler Band

Mike Wheeler Band

Turn Up !!

BLUES - Le vrai son actuel de Chicago arrive dans le creux de nos oreilles. Il s’agit du Mike Wheeler Band qui nous propose leur dernière production TURN UP !! Une invitation à monter le son donc, pour ce véritable Chicago Blues de 2016. « Super Mike » s’engage dans son combat sans fin pour le Blues, la Soul, et le véritable chemin de la Funkatitude !

13 Titres, dont 12 originaux pour cette production qui sent bon l’Illinois. Un album aux petits oignons, préparé et servis par une brochette de musiciens ultra talentueux. Ils sont 4, Brian James en claviériste émérite et accompagnateur de génies expérimenté (il a notamment accompagné John Lee Hoocker et Sugar Blue). Cleo Cole est ce genre de batteur aux talents incroyables qui officie depuis son plus jeune âge. Larry Williams est peut être juste le meilleur bassiste qu’il m’ait été donné de voir sur scène… et bien sûr Mike Wheeler le chanteur guitariste de cette locomotive du blues pur-sang américain. C’est à un mélange de pur Blues de Chicago et de Funk très réussi que nous avons le droit ici. Le tout commence sur un rythme chaloupé et très frais avec SWEET GIRL, le timbre et la voix douce de Mike servent tout à fait le message amoureux de cette chanson. Les amateurs de guitare seront servis, puisque la grande majorité de l’album est basée sur les questions/réponses – chant/guitare et les solos instrumentaux Blues / Jazz / Funk. C’est le cas sur YOU WON’T DO RIGHT qui suit le même exemple que le premier morceau sur un rythme solennel avec un sujet plus dur, on note également l’apparition des cuivres qui viennent renforcer la section rythmique sur ce titre.

page-photo-149944On croit presque reconnaitre les riffs de James Brown dès l’intro de YEAH !, et c’est là que l’esprit Funky de Miky se déchaine. Le groove s’installe et c’est sans s’en rendre compte qu’on reprend déjà le couplet à tue-tête. Ce mélange de riffs dans la wah wah et de basse slapée est très plaisant. Le riff de BRAND NEW CADILLAC explose et je me suis demandé si je ne venais pas d’enchainer sur un album de Joe Bonamassa. Ce son Hard Blues Rock est un des grands moments du CD, à noter que le solo de guitare est à la hauteur de ce qui se fait de meilleure en ce moment à la guitare. Le spectre est vaste, le Mike Wheeler Band ne se met pas de barrière et leurs créations en ressortent grandies : du Blues à la Lucky Peterson, de la Funk qui empreinte aux plus grands, et du rock qui rappelle le meilleur de Clapton et Bonamassa. TALKING TO MYSELF est un exercice Jazzy qui se déroule dans de bonnes énergies. Le plus intéressant, c’est qu’avec tous ces styles explorés, le groupe garde une cohérence et une personnalité incroyable. Ce n’est pas juste du Jazz, ce n’est pas juste de la funk, non, c’est le Mike Wheeler Band !

MI0004057614A BLIND MAN CAN SEE marque un retour au pur Blues dans le feeling. Et c’est certainement un des meilleurs titres de l’album. D’une qualité d’écriture qui approche des plus grands classiques du style, son rythme doux et son piano qui assure l’ambiance laissent toute la place à la voix de Mike Wheeler qui se transcende à son tour à la guitare dans l’expression de ses sentiments. THAT WHAT LOVE WILL MAKE YOU DO arrive alors pour relancer le rythme, et donne à Larry Williams un solo de Basse que je conseil à tous les amateurs de basse – pratiquants ou non – d’écouter, et de réécouter encore plusieurs fois ! Une nouvelle fois les cuivres sont au service du rythme qui donne sérieusement envie de danser. SAD STATE OF THE WORLD est comme la cerise cachée sur ce gâteau délicieux. Ils ont choisis le dernier morceau de l’album pour faire résonner leur message de paix et d’unité. Avec un regard cinglant sur le monde actuel et un appel résolument optimiste à tous qu’il est possible de changer les choses grâce à l’amour et le respect. Un bien belle ballade qui donne de l’espoir, et qui viens finir ce bon moment partagé avec un groupe que l’on retrouvera très certainement bientôt sur les routes des festivals de France. Ah oui, ils sont introduits au Blues Hall of Fame et ont eu le Best Blues Band Award de l’année 2016… Si vous doutiez encore de leur potentiel !

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page