mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Mark Lanegan

Mark Lanegan

Imitations

Label: Heavenly Recording / Musikvertrieb

SONGWRITING/COVER SONGS – Après un Blues Funeral magnifique sorti en 2012, Mark Lanegan revient avec un album de reprises, Imitations. Un album qu’il dit avoir voulu faire afin de capturer les émotions qu’il ressentait en écoutant ces vieilles chansons alors qu’il était enfant ou qu’il a appris à aimer en vieillissant.

L’album se divise en deux types de reprises : une part est composées de titres dont les versions les plus connues datent des années 60-70. On peut citer des artistes comme Vern Gosdin, Nancy Sinatra, Frank Sinatra ou encore Andy Williams, dont le ‘’Autumn Leaves’’ clôturant l’album reflète parfaitement l’intention de Lanegan sur cet album, à savoir une orchestration simple, élégante, retirant souvent le côté kitsch, laissant à la voix une grande place et ce, sans écraser l’ensemble.

D’autre part de titres plus récents : ‘’Deepest Shade’’ des Twilight Singers, ‘’Brompton Oratory’’ de Nick Cave et aussi ‘’Flatlands’’ de Chelsea Wolfe, une artiste talentueuse. C’est ce titre qui ouvre l’album, dont le côté sombre est renforcé par la voix de Lanegan.

Il serait facile de dire que la nature imposante de sa voix fait que les chansons s’imprègnent rapidement de sa personnalité mais ce serait occulter la performance vocale notamment sur le ‘’She’s gone’’ de Vern Gosdin. Tout au long de l’album, le chant très convaincant et sincère renforce le côté nostalgique – limite crépusculaire – des titres retenus.

La seule chose que l’on puisse reprocher à ce très bel album est ‘’Elégie Funèbre’’ de Georges Manset. En effet, bien que la chanson soit magnifique et que l’on puisse saluer la performance de chanter dans une langue que l’on ne connaît pas, elle sonne maladroite et forcée ce qui tranche fortement avec le reste de l’album.

A 30 ans de carrière, Mark Lanegan n’a rien à prouver et on se laisse facilement emmener à l’écouter réinterpréter ces chansons et jouer avec bienveillance au crooner. Loin de la simple copie, Lanegan s’approprie ces titres et les chante à sa manière. Et c’est exactement ce que le titre de ce très bel album nous promet : des imitations. Au final, un album hommage intemporel, très personnel, et très beau dans lequel Lanegan partage avec nous ses coups de cœur, assez différent de ses productions habituelles.

Mark Lanegan tourne cet automne en Europe et sera en concert le 15 novembre 2013 à l’Alhambra de Paris, FR, le 16 novembre 2013 au Kaufleuten de Zurich, CH, le 17 novembre 2013 au Théâtre de l’Octogone de Pully, CH et le 21 novembre 2013 au La Paloma de Nîmes, FR.

On pourra aussi écouter une autre artiste présente sur cet album Chelsea Wolfe qui sera, elle, en concert le 15 octobre 2013 à la Rote Fabrik de Zurich, CH, le 16 octobre 2013 au Fri-Son de Fribourg, CH et le 23 octobre 2013 au Divan du Monde de Paris, FR. A noter que toutes ces dates se feront avec Russian Circles et il s’agira de sets complets des deux artistes à chaque fois.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page