mercredi , 19 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » M4Music

M4Music

Retour sur l'édition 2010

Du 25 au 28 mars 2010, Zürich et Lausanne, Suisse


Ce week-end, Lords of Rock est monté à Zurich pour s’informer de la santé de la musique Suisse. Avec, au programme, le traditionnel concours Demotape Clinic ainsi que de nombreux concerts prestigieux. Et, cette année, une incursion bienvenue en Suisse romande avec un triple concert au feu cinéma Atlantic, où Solange la Frange partageait l’affiche avec Josef Of The Fountain et Bonaparte. Retour sur l’édition 2010 du côté de Zürich avec notre reporter spécial.

 

 

 

 

Le m4music (en miniscule, s’il vous plaît) donne un bon point de vue global sur les productions suisses grâce à la Demo Tape Clinic notamment. Après avoir pris le DTC bus avec une bande de romand, nous sommes arrivés vers les midis, pile à temps pour la fameuse Demo Tape Rock. Les groupes ont défilé un par un devant le jury entièrement suisse allemand (à l’exception d’une tessinoise). Un jury qui avait dans l’ensemble un seul regret : pourquoi ne chantez-vous pas dans votre langue d’origine? J’aurais, pour ma part, une critique à leur faire : le rock n’a jamais été suisse allemand et n’a jamais révolutionné la musique en français.
Pas de réel surprise face aux productions, beaucoup de musique pop dans un rock pas très bruitiste si ce n’est quand les groupes se disent métal. Pas de révolution musicale suisse, on s’inquièterait même face à tant de chanson baignant dans un son 80’s, très dansant. Le choc fut pour moi lorsque j’ai vu apparaître le nom Melian sur le tableau. Ce groupe sont des vieux collègues de mon Valais natal, pour être plus précis “Haute-Nendaz”. Le groupe fait un rock très teinté 70’s, mais surtout un rock totalement contraire à tous les autres concurrents. Je m’attends donc à une réaction dur du jury, alors que bizarrement aucune critique ne sort de leurs bouches. Après leur passage, je vais leur demander ce qu’ils font là, ils me disent : “on a reçu un mail nous disant qu’on était pris en wildcard, alors on s’est dit : on monte à “Zuri” pour voir comment”. Leur étonnement fut encore plus grand quand plus tard dans la soirée, ils furent désignés gagnant de la Demo Tape Rock 2010.
Je dois dire que cela m’a fait beaucoup de plaisir de les voir gagner car c’est un changement.

 

” Pourquoi ne chantez-vous pas dans votre langue d’origine ? “

 

Pour une fois c’est un pur groupe de rock influencé par les Doors, Jimi Hendrix et Frank Zappa, et non pas un groupe de pop 80’s ayant un peu trop mangé de couleur fluo qui remporte la démo de l’année en rock. Un bon coup de pied au cul au rock “actuel”. Bravo les gars.
Pour parler des concerts, on peut rapidement faire leur tour car cette année le samedi soir était très teinté par l’electro. La performance de Karl Bartos (ex-Kraftwerk) était intéressante, un vrai retour au source, de l’électro purement 70’s mélangé à un joli travail visuel contenant des images vintages et d’autres images urbaines. Un concert froid et sans émotion mais c’est bien là la particularité de la musique électronique des années 70.
La salle fut ensuite pris d’assaut par les germano-suisses de Bonaparte. Un joyeux bordel musical mais également sur scène. Des déguisements loufoques, un son très bizarre, des danseurs qui finissent à poil, bref le bordel complet, c’est ce qui résume le mieux.
Aloan était également de la partie, je dois dire que ce n’est pas ma tasse de thé, même j’aime beaucoup l’énergie du MC.
Donc, pour faire court, pas mal de concerts, mais dans l’ensemble pas grand-chose de nouveau. Des groupes qu’on voit beaucoup trop souvent en Suisse. Ce qui reste intéressant au “m4” c’est de se promener de scène en scène car l’ambiance générale reste vraiment sympa. Une soirée qui finit souvent tard (le changement d’heurey est pour quelque chose). Espérons juste un programme plus éclectique l’année prochaine.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page