vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Lynyrd Skynyrd

Lynyrd Skynyrd

God & Guns

Roadrunner


Si certains “anciens” cartonnent toujours autant, d’autres au contraire s’essouflent un peu. Lynyrd Skynyrd y croit toujours et revient en force avec un album très puritain.

 

Qui n’a pas fredonné ou dansé en faisant du air-guitare sur le célèbre morceau de Lynyrd Skynyrd “Sweet Home Alabama” ? Qui n’a pas apprécié le solo interminable et dantesque de “Free Bird” ? Pas grand monde à coup sur. Toutefois, la carrière du groupe de Jaksonville en Floride ne se limite pas qu’à ses deux tubes. Ils ont une discographie monstrueuse, ils ont traversé le globe dans tous les sens pour des concerts spectaculaires et leur réputation n’est plus à faire. Ils sont en outre les fondateurs du style rock sudiste. Malheureusement le groupe est aussi célèbre suite aux nombreuses malédictions qui les suivent depuis longtemps. En 1977 ils mirent mit fin une première fois à leur carrière suite à un tragique accident d’avion qui couta la vie à 3 membres du groupe dont notamment le fondateur et chanteur Ronnie Van Zant. D’autres malheurs, d’autres décès poursuivent les musiciens depuis leur reformation 10 ans plus tard. C’est pourquoi Lynyrd Skynyrd doit être un des groupes qui a vu défiler le plus grand nombre de musiciens durant sa carrière. Seul le guitariste Gary Rossington est présent depuis sa création en 1964.

 

Ils reviennent au devant de l’affiche pour un nouveau disque GOD & GUNS et sont bien décidés à faire parler la poudre.

Avec une si longue carrière, les américains ont eu le temps de visiter divers styles musicaux, tout en gardant leur racines bien sudistes. Les temps changent, le rock évolue et il faut bien admettre que la tendance actuelle en Europe est assez loin du style proposé par Lnynrd Skynyrd. Encore que, les tournées actuelles des vieilles gloires (Kiss, Mötley Crüe) cartonnent radicalement. En Amérique, le genre Lynyrd est encore très populaire dans certains états.

Lynyrd Skynyrd 2009 propose donc un rock assez FM, entre ballades, grosses guitare et solos à l’ancienne. GOD & GUNS pourrait très facilement se ranger à coté des CD de Bon Jovi… Désolé les gars… Mais il faut admettre que les 70’s et les belles années sont derrière. Lynyrd Skynyrd n’a pas forcément bien vieilli, sans mauvais jeux de mots, et dans le paysage rock actuel, il est difficile de durer, on est vite has been.
Cependant, on ne doute pas du succès car il y a encore de nombreux adeptes et quelques cowboys.

 

Désolé les gars… Mais il faut admettre que les 70’s et les belles années sont derrière…

 

Sur le contenu même il n’y a pas grand-chose à dire. C’est très propre, le son est nickel, la production aussi. Les titres comme “Simple Life” et “Unwrite That Song” sont façonnées US Radio et font vraiment penser à du Bon Jovi. Si il y a un titre à garder ce serait sans doute FLOYD. Il dégage une certaine noirceur assez intéressante. Un rythme assez lent et lourd, une mélodie simple et efficace, voilà ce qui manque au reste de l’album.
Au niveau des textes, on devine qu’il n’y a rien de révolutionnaire. Les titres sont déjà très évocateurs (Simple Life, Southern Ways, Skynyrd Nation, That Ain’t My America, God & Guns). Les textes, ben voilà… God & Guns keep us strong… Tout est dit.


3 commentaires

  1. Re: God & Guns
    C’est sur, c’est tres has been : mais bordel, ca purifie les oreilles (a condition de faire abstraction des paroles tres amerique profonde, voire tres profonde) : ici pas de meche en biais sur la gueule, pas de jean slim et une telecaster pour aire croire qu’on fait du rock, pas de chanteur depressif non plus, ni de musique minimaliste – nouvelle mode depuis quelques années, ce qui nous donne les horreurs actuelle style F.Ferdinand, MGMT et toutes les merdes qui s’enchainent comme des perles sur les ondes radio et tele). Ici c’est du poilu, ca s’ecoute fort, le cerveau posé sur l’etagere si besoin est. C’est efficace, et on y trouve des trucs plutot sympa apres plusieurs ecoutes : floyd est en effet inquietant et est avec le premier titre (still unbroken) le meilleur morceau de l’album. A conseiller a tous ceux qui ont aimé le tube “all summer long” de kid rock (qui avait, je crois produit le précédent opus “viciou circle et revisité avec brio “gimme back my bullets”)

  2. Re: God & Guns
    Pour MGMT, Crocodile Duffy va adorer ahah!

  3. Re: God & Guns
    Chronique nulle, vide, moderne. Bon Jovi? Je m’étouffe de rire et de vomi. Comment peut-on laisser écrire des conneries pareilles à des mecs assez pédants pour penser que leur avis à un quelconque intérêt? Alors que leurs références bandent aussi mou que leurs “idées” que, naïfs, ils croient leurs.
    Ta gueule, Anthony.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page