Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Ludeal

Ludeal

Allez L'Amour

Label: Columbia / Sony


Entre Bashung et Souchon, de la très bonne pop française faite par Ludeal, de retour trois après un premier album remarqué.

 


Un jour, Dieu nous en garde, Johnny ne sera plus, laissant un vide qu’on n’imagine certainement pas encore, au sommet des cimes de la chanson française, et la guerre pour sa succession que personne n’ose encore déclarer fera rage. Ludeal s’alignera-t-il en première ligne ? Avec cet album aux textes placés sous le signe de l’Afrique du Nord (“Crapaud Magnifique”, “Finir Flou”) à la fois amusants, mystérieux parfois et dont le principal attrait est de faire rêver et voyager (“L’Acropolis”). La voix de Ludeal, d’une simplicité bienvenue en ces temps où les pseudos prouesses vocales semblent être obligatoires pour accéder aux plateaux de variétés, caresse l’oreille dans le sens du poil. Cela permet-il de voir en ce chanteur un futur prétendant? Certainement pas, mais qui s’en plaindrait ?
“Allez l’amour, par les temps qui courent”, quel meilleur programme pour remporter le suffrage du plus grand nombre ? Petites mélodies entêtantes, originales mais familières: voilà l’ambiance soyeuse, douce et légère sur laquelle viennent se poser ces textes gourmands. Quelques pointes de reggae (“Amène toi Désir”) aux airs de prière, un peu de l’ambiance rêveuse de Air, des petits clins d’oeils bashuguiens dans les textes (“et sous l’oreiller raisonne encore son écho”, “Mélanie”), fanfares discrètes, etc…Oui la musique de Ludeal est multiple et variée.
Au final, on se dit que non, définitivement non, ce n’est pas Ludeal qui viendra prendre la succession de Johnny, d’ailleurs il y a fort à parier qu’il s’en foute royalement. Par contre, pour ce qui est de la petite chanson plaisante, amusante sans être bébête, Ludeal, c’est l’idéal ludique.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page