dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Laibach

Laibach

An Introduction to... Laibach

Label: Mute Records

INDUS - Retour sur un album sorti en 2012. AN INTRODUCTION TO... LAIBACH résume assez bien le concept de cette compil. Toutefois, on aurait souhaité aller plus loin que l'introduction.

Pour ceux qui ne le savent pas les Slovènes de Laibach sont les dignes successeurs des Kraftwerk, Tangerine Dream influencés par la scène allemande et en particulier par le krautrock. On est là face à une musique froide, angoissante et sans concessions. Il est clair qu’on ne peut pas apprécier ce genre de disque en 5 minutes avec une écoute partielle. C’est peut être le défaut de la qualité de ce genre de groupe. Alors pour pallier à cela, les slovènes ont songé à gratifier leur public d’une compil supplémentaire qui vient augmenter celle de 2004 intitulée ANTHEMS. Cette nouvelle compil, AN INTRODUCTION TO… LAIBACH n’est pas un disque indispensable mais une simple piqure de rappel sur la carrière de cet immense groupe. Alors pourquoi avoir omis de parler des chef-d’œuvres que sont KRST POD TRIGLAVOM et KAPTIAL ? Je n’en sais rien. Je pense que ce disque présente la facette sombre et ambiante du groupe pour les bobos de 2013 qui voudraient s’encanailler avec un peu de violence gratuite. Ceci étant dit « y’a maldonne » puisque ce disque ne présente que des titres cotonneux. À l’exception des "Ballad of a Thin Man" et le dérangeant "Geburt Einer Nation" et sa trame mi-figue mi-raisin. Quel putain de titre quand même !

 

 

Le reste n’a pas à être commenté. C’est absolument dommage qu’un groupe de ce talent ne soit pas en mesure de présenter autre chose qu’une compil aussi maigre pour représenter son excellente carrière. Pour ceux qui ne connaissent pas Laibach, allez d’urgence voir de quoi il s’agit avec cette compil mais procurez-vous les albums. Ambiance garantie ! Pour les autres préférez les albums dont le fameux VOLK.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page