vendredi , 3 février 2023

Kinky Yukky Yuppy

A la première écoute, on remarque que nos quatre gars s’aventurent en terrain miné en jouant sur les contrastes, tant au niveau de la voix, qui alterne entre chant clair et crié, qu’au niveau instrumental, où les cassures sont fréquentes. Les morceaux sont ainsi généreux dans la durée et proposent des transitions entre des passages très métalliques, des moments plus pops et d’excellents pont aériens, comme sur "H.o.t.s." , "Behind your Smile", "Escape", ou encore "Come to Me". On trouve cette formule sur presque tout l’album et les inspirations de KinkyYukkyYuppy, auxquelles ont pourrait ajouter Guano Apes et un certain Lenny Kravitz, apparaissent savamment mélangées dans une musique qui se veut énergique, tout en étant marqué par une voix claire aux consonances plutôt « émo ».

Le problème est que ce qui pouvait paraître vrai à la première écoute l’est moins par la suite, notamment en raison de ce côté émo qui, par moments, paraît quelque peu artificiel. Lorsque les refrains déboulent, on aurait envie d’y croire mais on n’y est pas. Kinky Yukky Yuppy joue sur l’émotionnel, voire par instant le grandiloquent, alors que l’auditeur reste en dehors de tout ça. Le côté « tubesque » des chansons qui claquait par son efficacité à la première écoute devient lassant à la longue. La musique qui se voulait originale s’avère finalement classique, ni bonne, ni mauvaise. Malgré tout, de nombreux lecteurs trouveront, dans cet ESCAPE, une musique agréable à écouter, plutôt variée, avec une production de qualité.

 

Check Also

Magoyond – Necropolis

OVNI – Magoyond. Retenez bien ce nom. Un album inclassable! Embarquez en direction de Necropolis. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *