vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Joe Strummer

Joe Strummer

Streetcore - Déchronologie

Hellcat record


Joe Strummer fut la voix et la guitare de The Clash jusqu’en 1985. On sait l’influence majeure de ce groupe sur la musique rock, bien au delà de l’étiquette punk du groupe, qui en réalité jouait tout simplement… du rock’n’roll ! Après quelques disques solo, et errances devant la caméra, en 1998, Strummer reforme un groupe, The Mescaleros, enregistre deux albums, et tourne en concert un peu partout. Gros succès. Deuxième vie pour Strummer, mais dernière aussi, puisque le 22 décembre 2002, son coeur lâche… Les musiciens du groupe décident de sortir l’album qu’ils étaient en train d’enregistrer, finalisant la production en octobre 2003. Dix titres impeccables, rien à jeter, qui démontrent le talent de song-writer de Joe Strummer.

Dès le premier accord de guitare de “Coma Girl” The Clash semblent renaître pour 3’45, avec ce phrasé, ce timbre de voix si caractéristique. Cette voix qui semblent fragile, toujours dans l’urgence, chanter les injustices, le quotidien peu reluisant des petites gens. “Get down Moses” donne dans les rythmes vaguement reggae, “Long Shadow” dans la pop song acoustique… et ainsi de suite, Joe Strummer enchaîne les titres, entre pop, ska, rock’n’roll, rhythm’n’blues… “Midnight jam” et ses accents orientaux, louche vers les Beatles, ou les planants Pink Flyod… Tout y passe, tous les styles et influences sont digérés, et teintent chaque composition, parmi lesquelles “Redemption song” et « Silver and gold » font figure de perles rares. Je gage qu’un Springsteen, qu’un Neil Young, qu’un Bob Dylan même aurait aimé les écrire en premier !

Joe Strummer a hurlé sa soif de liberté et de justice sur toutes les scènes du monde pendant 25 ans, en défendant une musique rock enrichie de multiples influences.  Album posthume, STREETCORE n’est pas simplement un hommage, ou un coup commercial. C’est surtout un disque fabuleux, et revigorant.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page