mardi , 18 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Jil is Lucky

Jil is Lucky

In The Tiger's Bed

Label: Naïve / Musikvertrieb

FOLK - Révélé dans un spot publicitaire aux effluves aussi bucoliques que leur musique, Jil is Lucky nous présente son deuxième album anglophone légèrement électrisé : un véritable coup de foudre.

Fidèle à leur univers pop folk, on retrouve dans IN THE TIGER'S BED les harmonies propres au genre, un écho symphonique qui donne la profondeur à ce CD déjà enrichi de son style large et varié. Dans "Not At All", j’ai découvert et adoré un visage que je ne soupçonnais pas trouver un jour dans un CD de Jil is Lucky. Robotisée, la voix du français amène à merveille un refrain entraînant et métallique, qui fait sonner une instrumentale aux allures de 8bits sur une batterie possédée. Ici Jil is Lucky n’innove pas, car on retrouve la patte du groupe dans chacune des dix chansons de l’opus, mais il renforce son style initial de sons électroniques qui dynamisent la mélodie sans alourdir les basses.

 

 

La recette de la réussite de cet album réside dans ces trois points : en premier lieu, un univers conservé et remis au goût du jour, qui s’adapte sans renier ses origines folks. Ensuite, ce sont ces instrumentales si bien mêlées à la piste qu’on les remarque à peine. Prenons dans "40 Times a Day" : une guitare électrique quasi inaudible sonne ça et là, et acidule la chanson sans en avoir l’air. Quand on tend l’oreille, on découvre sur chaque plage un petit détail qui rend l’album meilleur encore. Et pour terminer, le dernier point du tiercé gagnant de Jil is Lucky, ce sont les mélodies efficaces et sans prétention, toutes différentes et pourtant toutes signées de la plume d’artistes à l’univers entièrement assumé. Jil is Lucky sait où il va, et il nous y emmène.

Rajeuni et dynamisé, l’album mêle l’électro et l’électrique de la guitare pour ponctuer ses harmonies vocales de petits coups de jus. Jil is Lucky a subi une séance d’électrochoc et ressort de ce IN THE TIGER'S BED plus fort que jamais.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page