vendredi , 30 septembre 2022

Jean Baptiste Mersiol – No girl friend around me

Sur la route d’Abbey Road, seul. Telle est la pochette intérieure du nouveau CD de Jean Baptiste Mersiol, empruntant la langue de Shakespeare pour l’occasion. Cet artiste complet rajoute à son impressionnant CV une collaboration avec le mythique studio Abbey Road, et ça se ressent sur la sonorité. Si, du point de vue composition, il abandonne la chanson française qu’il maitrise pour entrer (avec succès) dans une pop plus « accessible » mondialement, la qualité de son écriture n’en pâtit pas pour autant. Ce sont deux très bonnes compositions qui conviennent parfaitement pour envahir un marché anglais. Et, je le disais, le son de ce single est différent. Avec les guitares mises en avant, on entre presque dans un son pop rock anglais. Le coté mélodique est toujours présent (sa petite marque de fabrique !), et les refrains sont mêmes entêtants. Que ce soit le « Better » (deuxième titre du disque répété en boucle) ou le « No Girl friend about me », les paroles sont suffisamment répétées pour qu’on s’en souvienne. Comme les grands tubes ! Et, je le précise, à aucun moment, on ne se sent trahi par un virage commercial de l’artiste, sa personnalité est toujours là.

Nous tenons en main deux potentiels succès radiophoniques, bien écrits, enregistrés dans un des plus mythiques studios du monde. Il ne reste plus aux radios qu'à en faire des tubes ! D’ailleurs, il présentera ce single ainsi que d’autres titres le 6 janiver au Cosy Montparnasse à Paris.

Check Also

Meshuggah est (in)Immutable

TRASH METAL – Meshuggah produit peu mais de la qualité. Carré comme un emballage Ikea, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.