mercredi , 1 décembre 2021
Certains dormaient déjà pendant que Jimmy Lee Lindsey Jr. s'en allait, restant pour toujours ce sale gamin un peu trop bon pour être compris de tous. Grand dommage.

Merde, Jay Reatard est mort!

Certains dormaient déjà pendant que Jimmy Lee Lindsey Jr. s’en allait, restant pour toujours ce sale gamin un peu trop bon pour être compris de tous. Grand dommage.

 

A la rédaction de Lords of Rock, Jay Reatard figurait parmi nos petits chouchous depuis quelques années. Spécialement depuis la sortie de l’indispensable compilation MATADOR SINGLES’ 08 (lire ici la critique), regroupant la production annuelle de tubes du cinglé de Memphis, Tenessee. Il y avait tout dans ce disque: des grandes pop songs, des jolies ritournelles, des assaults punk, un peu de Bradford Cox (leader habité de Deerhunter et Atlas Sound), et pas mal de mauvais foi Ramones.

L’an passé, Lindsey avait sorti WATCH ME FALL, album lui aussi impeccable sur tous les points, musicalement on est loin de la chute artistique.  Où Jay Reatard s’éloignait de son rock garage des débuts pour s’aventurer de
plus en plus vers un punk power-pop d’autant plus efficace. On disait de lui qu’à ce rythme-là, il serait bientôt culte; on ne pensait pas si bien dire…

Son label, Goner Records, lui a rendu sa mort officielle à 3h30 ce jeudi matin: « c’est avec une grande tristesse que l’on annonce la mort de notre bon ami Jay Reteard. Jay est parti dans son sommeil la nuit dernière. Matador, qui a sorti ses deux derniers disques, s’est joint aux émus du défunt: « Jay était la personne la plus vivante que nous avons pu rencontrer. Le côtoyer en tant que personne et artiste fut beaucoup de moments mémorables. Nous sommes honorés d’avoir pu travailler avec lui et il va nous manquer terriblement ».

 

Jay ReatardLIRE EGALEMENT… 

Jay Reatard – Matador Singles 08

(2008) Lire ici

Ecrit par Julien Gremaud

 

 

Jay Reatard – Watch Me Fall

(2008) Lire ici

Ecrit par Colin Mayeux

About Anthony

:-)

Check Also

ADX en Interview – nouvel album : Etranges Visions

En direct depuis les alpages Suisses, j’ai eu le grand honneur de m’entretenir avec Phil …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.