Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Jack Is Dead

Jack Is Dead

Major Changes With Miniatures

Label: JID Records / Disques Office


ROCK Le second
album du groupe vaudois est dans les bacs depuis quelques mois. Un album aux
influences variées qui ravira sans doute plus d’un amateur de bonne musique.

Le trio lausannois a réussi en
quelques années et en deux albums à se faire un nom dans le paysage musical
helvétique. Et espérons-le, au-delà de nos frontières. Car cet album a
facilement les épaules pour marcher à l’étranger. Et parlons-en de l’étranger,
un thème fort au trio qui ressort cet automne son album avec une orchestration
et des musiciens orientaux. Une pochette conçue par
des graphistes iraniens, des chansons totalement réarrangées avec un orchestre
traditionnel iranien des chanteuses iraniennes, une flûte afghane, un violon
juif et des rappeurs palestiniens. Tout un programme. Mais avant de voyager à
Téhéran, on va rester entre Yverdon et Lausanne pour se concentrer sur l’album
MAJOR CHANGES WITH MINIATURES dans sa version classique.

Subtil

Avec “Do You Feel ?”
en intro, l’album débute vraiment tout en douceur. La voix d’Yves Ali-Zahno
susurre les paroles alors que la guitare sonne déjà oriental. Un énergique et
rock “Garbage Judgment” suit pour contraster d’entrée de jeu. En troisième plage,
LE tube surgit : “I Had A Dream”. Magnifique ballade, très mélodieuse, qui
reste en tête toute la journée. Les ondes ont déjà sentit le tube en puissance.
Ce morceau commence donc sur la troisième piste et se termine sur la onzième
avec “But Now I Woke Up Again”. L’auditeur repère vite ce titre en l’entendant
deux fois sur le disque. “Holy Land” a aussi cette force mélodique pop-rock qui
en fait un excellent morceau. Si parfois on ressent cette influence du
Moyen-Orient (The Wasp v.s. The Hand), les titres rock dominent tout de même
sur l’ensemble et sonnent à merveille (Start Again, Hey You). Le rock de Jack
Is Dead est très subtil. Pas besoin de gros riffs, de cascades de notes ou de
martèlements à la batterie. Des compos très fines, gracieuses et mélodieuses.

MAJOR CHANGES WITH
MINIATURES obtiendrait donc une note avec mention, et cela nous réjouit. Le
rock suisse se porte bien et Jack Is Dead nous le prouve une fois de plus. Un
album réussi et à conseiller !


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page