mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Goodbye Fairbanks

Goodbye Fairbanks

Goodbye Fairbanks

Label: Autoproduction / Irascible

POP-ROCK – Titres accrocheurs, refrains faciles à reprendre, riffs de guitare maîtrisés, une ou deux chansons plus douces au milieu: bienvenue dans le teenrock de Goodbye Fairbanks.

Tout de suite, vous vous dîtes qu'avec une intro comme celle-ci, ce nouvel et deuxième album de Goodbye Fairbanks ne m'a pas plu, et bien non, mais autant dire d'entrée qu'il ne sort pas des sentiers battus. Au long des douze titres de l'album, Goodbye Fairbanks use de toutes les recettes qui ont fait le succès de Jimmy Eat World ou encore Panic At The Disco. Mais le quartet bernois le fait de manière exemplaire et pas du tout blasée. Ils en veulent, leur musique est fraîche et respire les influences californiennes glanées au cours de leur tournée américaine.

GOODBYE FAIRBANKS s'ouvre sur le remuant "Time is Now" avant de passer à l'un des meilleurs morceaux de l'album "Rise" avec son rythme bien installé et son refrain langoureux qui ravira les amateurs de rock mélodique. Les paroles, quant à elles, ne débordent pas d'originalité mais soutiennent l'atmosphère douce de ce love song. Le rythme reprend avec "Everything At The Same Time" avec une guitare mise en avant juste ce qu'il faut. Ensuite, les morceaux s'enchaînent et se ressemblent aussi bien dans la voix, toujours juste et posée, que dans les arrangements musicaux.

 

 

Au final, Goodbye Fairbanks nous présente une série de morceaux sympas mais qui donne un album trop homogène pour être écouté d'une traite malgré toute la bonne volonté et l'énergie du groupe. Petite mention spéciale à leur vidéo de "The Water Is So Cold", originale et super bien faite pour un clip home made!

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page