dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Fred Chapellier

Fred Chapellier

Electric communion

Label: Dixiefrog

BLUES - Si vous ne connaissez pas encore Fred Chapellier, sachez que vous avez raté un virage français dans l’histoire du blues. Après Bill Deraime et Paul Personne, Fred Chapellier, guitariste lorrain, s’est fait connaître ces dernières années avec de bons disques de blues, comme un album avec Billy Price, l’ancien chanteur du bluesman Roy Buchanan qui le fera connaître des deux cotés de l’Atlantique, se hissant à la 5e place des blues charts américains. Il est aussi depuis plusieurs années le guitariste de Jacques Dutronc, et a été le guitariste lors de la tournée des Vieilles Canailles. Ce nouvel opus est essentiellement live.

Fred Chappellier revient sur disque avec ce nouvel live, enregistré dans le café d’une commune alsacienne. On est loin d’imaginer cette image de groupe jouant dans un bar et d’avoir un tel résultat sonore ! Mais c’est Fred Chapellier, et son nom résonne déjà comme un gage de qualité. Guitariste français, il a fait le bon choix de chanter en anglais, et maitrise parfaitement le blues, son genre de prédilection, mélangé au rock et à la soul.

Ce disque reprend en partie des titres de son dernier album, ELECTRIC FINGERS. Techniquement, il se situe entre un Gary Moore et un Roy Buchanan (c’est dire le niveau) et deux compositions inclues dans ce concert leur rendent hommage. Dans les solos, on peut y entendre quelques clins d’œil par des modes de jeux typiques de ces deux guitaristes. Mais on ne peut résumer ce disque à un hommage, ou une copie de styles. Le guitariste l’admet, son dernier album ELECTRIC FINGERS fait en solo est le plus personnel, après de nombreuses collaborations et expériences sur le sol français ou américain. Et il prend un très grand plaisir à le défendre sur scène. Le public est chaleureux, et vu la qualité de la prestation, on est bien heureux d’en avoir une trace sonore !

L’album contient également un CD bonus avec 5  titres enregistrés en studio. On commence avec la reprise de « Ain’t no love in the heart of the city », un titre plus soul à l’origine. Des titres comme « Bet on the Blues » à  la rythmique funky montrent aussi la diversité musicale dont le guitariste peut faire preuve dans ses compositions ou son interprétation. Globalement, et malgré de bons titres, ce second disque n’a pas la présence et la chaleur du premier, enregistré en public.

Cet opus live de Fred Chapellier confirme à la fois son talent sur scène, comme la qualité de ses compositions, particulièrement celles de son dernier album studio qu’il défend ici. A posséder absolument pour tous les amateurs de blues!


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page