mercredi , 26 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Fred Chapelier and the Gents feat. Dale Blade en Live au New Morning

Fred Chapelier and the Gents feat. Dale Blade en Live au New Morning

Set Me Free

La nuit est fraiche en ses derniers jours d'hivers. Nous avons rendez vous au New Morning ce soir. Pour une soirée évenement avec Fred Chapelier & the Gents featuring Dale Blade, pour la sortie de leur album intitulé Set Me Free.

Le New Morning, la plus grande des "petites" salles de Paris. Salle Mythique qui a vus passer le gratin de l'histoire de la musique. Que ce soit les aftershows de Prince, les soirées festivals Blues/rock qui permettent aux curieux de venir découvrir de nouveaux talents, ou bien les sorties d'albums des têtes d'affiches de la scène actuelle. Avec Lords Of Rock, nous avons plusieurs fois eu l'ocassion de vous faire des reports de live en ces lieux. Plusieurs fois même en vous disant que la salle était pleine pour l'occasion. Eh bien, pour cette soirée évènement qui reçois le guitar hero français Fred Chapelier, accompagné du talent de la Soul et du Blues de Louisiane qu'est Dale Blade. Le New Morning est, véritablement plein à craquer. Encore plus rempli que tout ce que nous avons eu l'occasion de voir en ces lieux, à tel point que notre photographe ne pouvait tout simplement même pas circuler dans la salle ! C'est dire à quel point cet évenement était attendus par les fans.

C'est tout d'abord Fred Chapelier et ses Gents qui s'avancent sur scène. Pour une première partie de soirée aux couleurs du quintet. Le groupe démarre avec un bon gros Blues, "Would you be my baby" qui met en avant biensur, les talents de soliste de Fred Chapelier, mais également ceux de Pascal Bako à l'harmonica.
Son chaud, et distordu, typique de l'ambiance Chicago Blues qui scied très bien au blues puissants de The Gents. Après quelques morceaux, Dale Blade rejoins le Blues pour interpréter une nouvelle reprise de grand classique de Blues. La bonne humeur s'installe instantannément, tant le sourire et le bel esprit de Dale Blade son communicatif dans ce New Morning plein à craquer. Le titre est entièrement aux couleurs de la New Orleans, mélange de Jazz et de groove typés Zydecos. Ca sent le carnaval, la crevette et le Gumbo à plein nez. Dale Blade s'en retourne ensuite en backstage et nous laisse avec The Gents, qui, suite à un petit problème technique savament géré par l'équipe, nous interpretent un des plus grands morceaux de Fred Chapelier. "Gary's Gone" résonne alors dans ce New Morning. Pas un bruit, le public est conquis, et entièrement dans les bras du groupe qui les emporte avec leur musique.

Après un petit breack, c'est le groupe au complet avec Fred Chapelier, et Dale Blade qui s'avancent sur scène. C'est partis pour une heure et demi de performance uniquement centrée sur ce nouvel album tout juste disponible. "I Know i Cant trust you", sur un riff up tempo. L'energie explose sur scène et les dynamique entre les musiciens font plaisir à voir. Notament une grande complicité entre Dale Blade, Pascal Bako à l'harmo, et Fred Chapelier qui donne lieux à de beaux jeux et moments de partage sur scène. "I've Got this girl in my pocket" boogie typé Nouvelle Orleans fait bouger les hanches du public, puis les titres s'enchainent, laissant place encore une fois à de beaux moments instrumentaux de la part de the Gents. Au clavier, à la basse et à la batterie. Dale Blade, présente le titre "i've got the Old School Blues for you" en s'adressant au Public "Good Morning le New Morning"! Le Rythme reste élevé, et nous entendons "I don't wanna Know". Fred Chapelier nous tease en jouant quelques Riff de Jimi Hendrix sur l'intro de Voodoo Child, avant de balancer le groove "Bet On The Blues", c'est le moment funky de la soirée. Dale Blade nous interprète ensuite un "Bon vieux Rock n roll" : "Everybody Gaze Around", avant de disparaitre avec le groupe en backstage. C'est l'heure du rappel, le groupe revient pour interpréter un titre inspiré Gospel/Roots Blues "Thank You Lord", c'est Fred Chapelier au chant pour l'occasion. Dale Blade revient ensuite pour un ultime titre, et non des moindre, ce "Crossfire" en reprise de Steevie Ray Vaughan, restera dans les mémoires comme un beau moment de ce live, et viendra d'ailleurs clore la soirée. Avant de pouvoir retrouver les artistes en dédicace derrière la table des albums comme belle fin de soirée.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page