Fourteen

Si une première écoute révèle un rock entrainant, festif et plutôt efficace, une seconde écoute met en avant l’un des points faibles du disque : le son. La voix est lointaine et visiblement l’anglais n’est pas le point fort du chanteur, la batterie sonne trop synthétique, la basse est fausse par endroit et les grattes creusent dans les mediums ce qui donne une impression désagréable au fil des écoutes.

Malgré des titres efficaces "Me myself and I" et d’autres plus ralentis "The Diary of a Lost Soul" le disque reste entaché par un son qui manque cruellement de puissance.

Ceci étant dit, les compos sont bonnes et le groupe doit bien fonctionner sur scène et c’est tout le mal qu’on leur souhaite.

Personnellement, j’attends la suite pour me prononcer sur un disque, qui, dans l’ensemble, ne me convainc absolument pas.

About Anthony

:-)

Check Also

RoSaWay, nouvel EP Dreamer !

RoSaWay, nouvel EP Dreamer !Le duo RoSaWay est de retour pour ce second EP coloré …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.