dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Flyingdeadman

Flyingdeadman

W.E.N.

Label: Autoproduit


ROCK ATMOSPHERIQUE Ce jeune groupe
français sort un deuxième album autoproduit. Avec des influences ambiant, metal
et post-rock, ce groupe surprend par son style, mais reste difficile d’accès.

Enregistré
l’année dernière, l’album de Flyingdeadman est actuellement disponible via ce
lien
. Une intéressante découverte, de l’originalité, mais un style bien
particulier. Disons que l’on n’entre pas dans l’univers du groupe par la grande
porte. Il faut savoir prendre le temps, écouter attentivement pour sentir les
subtilités et l’âme du groupe. Et encore, ce disque s’adresse à un public bien
précis. Le format du disque est déjà particulier. Six morceaux, trois remix et
un featuring. La pochette est sombre, troublante et presque un peu angoissante.
Le contexte est posé, place à la musique : “Why” joue parfaitement son rôle
de premier morceau. Les éléments s’ajoutent au fur et à mesure, la batterie
monte une puissance, les guitares se font sentir et la chanson décolle
véritablement après 4 minutes. “Sunday 12” est à notre sens LE morceau du disque.
Sa version remixée est d’ailleurs très belle, avec ce piano qui l’adoucit.
L’originale commence aussi en douceur avant que tout se précipite et enfonce
l’auditeur dans des confins sinueux. Les voix sont lointaines, très
atmosphériques et encore une fois angoissante. Heureusement quelques gros riffs
nous ramènent sur terre. 

Sombre

Les
six morceaux originaux se ressemblent dans leur conception. Musique
atmosphérique, montée en puissance jusqu’aux riffs lourds et costaux, voix
plaintive et lointaine. Les remix apportent donc un peu de légèreté à ce disque
très sombre. Pourtant le piano de “Sunday 12” a de la mélancolie plein les touches, mais
on sort de cette grisaille que les Flyingdeadman ont construit sur les 6
premières pistes.  En dernière plage, “Its”
est un featuring avec les mecs de Saw. Les voix gutturales résonnent jusque
dans nos entrailles. En conclusion il nous est difficile de conseiller cet
album à tout prix tant le style proposé est particulier, mais les adeptes du
genre apprécieront sans doute ce second album des Flyingdeadman.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page