Filago

Non, Paris n’est pas toujours le centre de toute formation artistique, et Filago le prouve ! Quelques mois après sa formation en Belgique, le groupe parisien fait déjà paraitre son premier EP. Ces cinq titres anglophones marquent déjà l’identité du groupe, évoluant entre une certaine influence des Smith mais aussi de groupes indépendants plus actuels.

Le disque s’ouvre sur un passage a cappella, avant de partir sur une rythmique à la A-Ha, assez vintage. « Funnel » est avant tout porté sur la ligne mélodique et la voix assez cristalline de son chanteur. Ce coté années 80 est atténué par une ambiance sonore assez touffue et travaillée. Le titre suivant, « Thimister » fait disparaitre ce coté vintage. Le travail sur la sonorité de ce titre est très intéressant, soutenant la ligne mélodique assez chantante de manière moins conventionnelle, particulièrement sur le plan percussif. « Ebbing » montre un coté plus acoustique du groupe et ce titre est à mon avis, le plus réussi, du groupe.
Il faut d’ailleurs souligner que si le chant est particulièrement mis en avant sur cet EP, les guitares sont souvent plus effacées, malgré des sonorités et des rythmiques travaillées. La batterie est parfois plus en avant, choix nettement moins conventionnel. D’où une sonorité originale et bienvenue.

Avec un très bon travail sur l’arrangement, Filago réussit le pari de créer rapidement un EP original, se démarquant par sa sonorité mais restant très musical. Une belle réussite.

About Andre Meyer

Check Also

Best of… you ! #2

Vous êtes nombreux à vouloir découvrir, comme tout amateur de musique, de nouvelles pépites. Coups …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.