vendredi , 3 février 2023

Figurines

Baignant vraisemblablement dans la même culture musicale que leurs homologues Arctic Monkeys, Kooks ou encore Rakes, Figurines auraient pu arriver trop tard. Le revival rock datant de la première décennie du XXIe siècle, le groupe aurait pu rater son tour. Ce n’est pas le cas. Si l’on sent fortement les mêmes influences que pour tous les groupes actuels similaires (le garage sixties, les choeurs des Beach Boys et les mélodies pop des Beatles), Figurines surprend l’auditeur par une pointe de New Wave et un soupçon de Folk. Sans être follement originales, les mélodies sont efficaces. Sur les onze titres de leur album éponyme, impossible de ne pas siffloter les notes de "Hanging From Above", "New Colors" ou encore "Lucky To Love". Des refrains aux paroles simples et répétées («Hello, hello, hello…» ou «All I wanna do is to wake up and make it…») et des riffs catchy. Une formule largement exploitée par d’autres mais qui séduit de par quelques particularités propres aux Danois. Au moment où l’on s’ennuierait d’une chanson semblant trop simple, un bridge intéressant survient, l’ajout d’accordéon ou de violon à un couplet surprend et des choeurs particulièrement réussis insufflent une bouffée d’originalité.

Figurines n’est sans doute pas la nouvelle sensation musicale de l’année. Ils ont pourtant tout pour plaire : de bonnes chansons, un look de gravure de mode (un internaute qualifiait le clip de "Hanging From Above" de «publicité non-officielle pour la marque de vêtements Urban Outfitters» et un passeport les démarquant de la scène britannique et américaine. Ils méritent une attention particulière : leur potentiel est trop important pour être négligé.

 

Check Also

Magoyond – Necropolis

OVNI – Magoyond. Retenez bien ce nom. Un album inclassable! Embarquez en direction de Necropolis. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *