vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Slideshow Haut » Fergessen en live

Fergessen en live


Bar Sous Gare, Hotel de la Gare Yvonand (CH), le 22 novembre 2013

REVIEW - Ils ne sont que deux... pourtant ils ont rempli la salle de leur présence et de leur énergie grâce à une complicité sans faille ainsi qu'à leur musique déversée du fond des tripes...

C'est un bar à l'ambiance intimiste qui accueillait le duo français Fergessen formé par Michaëla et David, deux auteurs-compositeurs-interprètes chantant et jouant de la guitare avec un accord parfait. Devant un public d'habitués du lieu, pas forcément venus pour voir le groupe, ils ont joué deux sets d'environ 45 minutes chacun et ont su tout de suite conquérir l'auditoire en échangeant avec humour et simplicité. Il faut dire que la musique interpèle de suite, elle progresse dans un style très rock, les voix en harmonie vibrent et touchent au plus profond de nous-même ; la rythmique, parfois accompagnée par un sample, est efficace… Les musiciens ont joué sans playlist préétablie, au fil de leur ressenti, des morceaux de leurs deux albums : LES ACCORDS TACITES, datant de 2011 et FAR EST, sorti le 21 octobre dernier.

''Distance from the Ground'' ouvre le concert, un titre poignant qui nous emporte tout de suite dans le monde de Fergessen. En deuxième, ''In Excelsis'' déploie toute son énergie : ça envoie et force au respect ! Là, petit ennui technique, David, pourtant soigneux à son habitude, avait oublié son petit rhum sur son ampli qui n'a pas apprécié le liquide renversé et refusa ensuite de fonctionner… Qu'à cela ne tienne, Eric, l'ingé son de la salle, branche la guitare en DI, Michaëla enchaîne avec ''Back from the Start'' et c'est reparti ! Le public est définitivement conquis… S'en suivent ''Ex Aequo'', ''Nos Palpitants'', ''The Wind'', ''Les Accords Tacites'' et finalement ''Eleanor Rigby'', reprise des Beatles. Le duo s'est vraiment approprié ce morceau et lui a donné une progression puissante et tellement prenante qu'on en reste cloué… Magnifique ! Pendant l'entracte, des spectateurs n'ont pas hésité à venir les féliciter lors d'une pause-clope bienvenue afin de nous remettre de nos émotions, malgré le froid d'une nuit venteuse.

Le second set débute par le très beau ''Simplement nu'', ''Les Amants'' puis ''Be''. Changement de configuration, ils se posent sur des tabourets, David empoigne son instrument à trois cordes fait maison – dit « cigar-box guitar » – et Michaëla se met à l'harmonica pour le morceau ''Far Est''. Simple et réussi ! Ils reprennent ensuite leurs deux guitares pour ''Fields of Yellow'' qui précède une surprise : ''Heavy Cross'' de Gossip ! Là on se dit « tiens, ça me dit quelque-chose… ». Efficace ! Le langoureux ''Loved by You'', ''Les Canons'' au texte dénonciateur, l'énergique ''En attendant le bonheur'' et ''Mieux ensemble'' à la rythmique acérée, terminent ce moment intense.

David et Michaëla donnent sans compter même dans une petite salle et ont le contact facile avec le public. Fergessen en concert c'est authentique, si bien qu'on ne voit pas le temps passer…


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page