lundi , 17 décembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Eric Sardinas & Big Motor

Eric Sardinas & Big Motor

Stick & Stones

Label: Mascott / Musikvertrieb

BLUES-ROCK - « Tiens Manu c’est pour toi. C’est du rock, le mec a les cheveux longs et porte des santiags ». Voilà de quelle façon, le boss de Lords Of Rock m’annonça que j’allais m’atteler à la chronique de ce disque.

Eric Sardinas c’est un rock burné avec une voix éraillée des guitares bluesy et une rythmique qui tient la route 66.

Cet album onze titres met en scène un southern rock bluesy très chiadé qui me fait tantôt penser à Molly Hatchet et tantôt à Aerosmith, l’ensemble desservi dans une ambiance chaleureuse, blues et metallique mettant en place de bons refrains.

"Road To Ruin" est un titre de rock and roll très efficace et qui offre avant tout une ondée clair dans ce rock qui peut être un peu crasseux et lancinant parfois. Je dois dire que l’écueil est évité, pour le plaisir des oreilles.

Un titre comme "Full Tilt Mama" comporte un fond gospel avec un refrains entraînant et comme souvent dans ce genre de musique, des accords de guitares claquants à souhait. "Ratchet Blues" nous montre un autre visage de ce disque à travers un chant/guitare qui nous conte une petite histoire personnelle et l’auditeur se retrouve tout de suite plongé dans un bar fumeux en sirotant un bon verre de rousse.

Le disque se clot avec un titre aux frontières du slow mêlant des voix suaves et chœurs féminins, rappelant par la même le meilleur du rock FM roumain et je pense là à des groupes comme Grimus.

Un disque qui devrait ravir les amateurs du genre, pour la fantaisie passez votre chemin, ce disque est taillé pour les rockeurs !

 


Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page