Kill Devil Hill

Oh la la, la barbe, encore un nouveau groupe venu de nul part ! Ah merde, je connais ce nom-là : Vinny Appice (ex-Dio, Black Sabbath et Heaven and Hell) à la batterie, je connais aussi celui-ci Rex Brown (ex-Pantera et Down) à la basse ! C’est du lourd. ET le chant ? du très très lourd. Je me souviens avoir pris une méchante claque à l’écoute de l’album d’Adrenaline Mob avec son guitariste au moins aussi bon que John Petrucci (ne parlons pas de Portnoy..) mais là avec Kill Devil Hill je prends ma deuxième pilule !

Rythmique en béton composée par les ténors du genre que sont Appice et Brown et un chant entre Layne Staley (si je vous jure) et Phil Anselmo. Le premier titre "Rise from the Shadows" est “LE“ titre du disque. Tout est bon. Pour l’anecdote j’écoutais le disque pour la première fois en bagnole, je me suis arrêté sur le parking et j’ai du me remettre le titre au moins trois fois ! Le chant est si proche de celui de Staley que ça en devient presque dérangeant. La gratte est « heavy as hell » disons le Mark Zavon, assure le job et ce ne sont pas les solos bien sentis (War Machine, Up in Flames) qui me feront dire le contraire.

 

 

Le problème de ce disque est qu’il tourne court. Dommage, car jusqu’à "The Gates of Hell" tout était parfait. Alors voilà c’est dommage, trop de bon son dès le début du disque rend l’album inégal. Pourtant on se prend au jeu et on réécoute encore et encore les quatre premières plages, le reste est moins convaincant. Mais bon, quelle claque au démarrage ! À écouter d’urgence donc !

 

About Author

Check Also

Du live façon cachemire en boucle dans tes oreilles

Vous savez maintenant à quel point j’adore les concerts, je vous emmène avec moi vous …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

en_USEnglish