Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Edenway

Edenway

Edenway

Label: Disques Office


Edenway, c’est les frères Mourad et le cousin Geoffroy: une affaire de famille donc pour ce groupe helvétique qui en appelle aux grosses guitares du continent  américain. Produits et mixés par des pointures du genre, ce trio bourré d’ambitions ne convainc cependant pas notre journalistes. Propos.

 

Je sais pas vous, mais moi, quand je vois un sticker sur les albums, j’aime pas ça. Qui va s’arrêter sur la mention « Includes the hit single X » ? On sait ce qu’on cherche, ce qu’on achète ou on ne le sait pas. Point. Alors quand je vois quelque chose d’aussi gluant que ce « Mixed by Matt Hyde (Slipknot, Ash, Machine Head, Mass Hysteria, Bullet For My Valentine, etc.) » – j’aime particulièrement le « etc. » – je suis tout de suite refroidi. D’autant plus que droit derrière, on nous envoie un « Mastered by John Davis (Bloc Party, Arctic Monkeys, New Order, Stereophonics, etc.) » – décidément ! I smell a rat, comme disait l’autre…
Donc, ça veut dire quoi tout ça ? 1. Il y a un son soi-disant lourd mais mille fois trop léché. 2. Il y a un fossé entre un Slipknot et un Bloc Party. Donc belle prod, certes et comme en attestent les cartes de visites, mais en-dehors du contenant et de la pub, quid du résultat ? 3. Et c’est là que le bât blesse : il n’y a aucune similitude entre le premier et le deuxième groupes d’artistes cités (Ash vs. Arctic Monkeys, Machine Head vs. Stereophonics – il y aura des morts, je vous le dis…). Conclusion : les mecs ont eu les contacts qu’il fallait, sont selon toute vraisemblance d’excellents musiciens (ce que confirmera l’écoute d’ailleurs), mais le résultat est convenu et manque cruellement d’âme. Voilà pour mes a prioris.

 

 

Machine Head vs. Stereophonics

 

 

On balance le CD dans la platine.
Voilà, la messe est dite plus haut. Mi-post-grunge mélodique, mi-nu-metal léché (“No Escape”). Vient la petite mélodie dégoulinante pour adolescente qui aimera ça l’espace d’une saison. Guitare claire et reverb en force. Verset prévisible pour tous ceux qui se sont adonnés à l’exercice de repérer et classifier les plans rock (c’est très amusant, essayez !). “Somewhere” est le titre qu’elle n’aime pas trop car trop violent et qu’il aime car « c’est trop cool comme ça chie ». On passe. “Burning Hope”. Vous avez dit public ado ?
Y en a marre. En plus, ceux qui ont fait ce genre de mélasse avant eux l’ont fait il y a dix ans. Et, non, croyez-moi si je vous dis que je ne suis pas jaloux.


Un commentaire

  1. Re: Edenway
    c est qui ce pelo? l est pourri ton article

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page