Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Dum Dum Girls

Dum Dum Girls

Only In Dreams

Label: Sub Pop / Irascible

INDIE POP-ROCK – Le Girls band le plus cool du moment revient avec un deuxième album léger et dansant. Qu’on se le dise, les Dum Dum Girls et leur drôle de patronyme sont bien décidées à faire parler d’elles.

Un premier album I WILL BE en 2010 (déjà chez Sub Pop) permettait aux Californiennes de se faire un nom dans le monde si passionnant de « l’indé » avec des références noisy-pop et lo-fi. Les Dum Dum Girls étaient alors perçues comme rafraichissante sans toutefois convaincre totalement. Une spontanéité féminine qui faisait la nique aux groupes de mecs, mais qui a du subir les célèbres « à poil » lors des prestations live… La pochette 60’s de toute beauté se situant entre Vampire Weekend et Th Faith Healers… Printemps 2011, un EP (HE GETS ME HIGH) annonçant une production plus lisse et passe-partout faisait son apparition. L’album en automne allait-il perdre encore plus de fraicheur et de vitalité ?  

 

Changer un peu de rythme ne fait pas de mal

 

Pour ce deuxième effort, les filles ont gardé un côté visuel très important tout en étant d’avantage dans la sobriété. Pour les photos et clips, le groupe soigne les détails et rend le concept Dum Dum toujours autant attachant. Ce style oldschool se ressent avant tout dans la musique des Californiennes. ONLY IN DREAMS est un bel hommage au rock des 60’s et au surf-rock tout particulièrement. Problème ? Les titres étant toujours autant sur ce mid-tempo (environ 8 sur 10), ajouté à cela des constructions très similaires,  des rythmiques identiques (tac boum tac tac boum) et des nappes synth-pop, on l’impression d’entendre un peu tout le temps le même morceau. Pourtant LE morceau est excellent. On s’éclate sur les 6 premières plages, de "Always Looking" à "Caught In One", il n’y a rien à jeter, c’est bien foutu. Mais bon, changer un peu de rythme ne fait pas de mal.

 

 

C’est chose faite avec "Coming Down", beaucoup plus lent, on pourrait enlacer sa dulcinée sur ce slow langoureux. "Teardrops On My Pillow" repart sur le seul rythme (j’exagère un peu) que connaît la batteuse, mais ce titre possède ce petit quelque chose en plus que n’a pas les autres. (Quoi ? Prrr… c’est très personnel, dur à dire) "Hold Your Hands", le deuxième titre lent boucle donc ONLY IN DREAMS en douceur.

Dee Dee et ses Dum Dum Girls ont tout même assuré avec ce disque. Certes, le son plus lisse et moins lo-fi décevra peut-être les aficionados noisy de Sub Pop, mais il faut reconnaître que l’écoute est agréable. Il faudra néanmoins trouver quelque chose d’autre pour la suite (2-3 rythmes en plus… ), car le public ne va pas suivre les demoiselles que pour leur jolis minois.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page