Del Cielo

Del Cielo c’est la rencontre de Liz Bastard que l’on retrouve au chant et de Gaël Desbois qui s’occupe du reste (les sons). La voix de Liz s’approche d’un chanté-parlé assez suave, presque parfois chuchoté et relativement monocorde. Ses textes sont poétiques, abstraits, personnels. Derrière, Gael gère la partie instrumentale à coup de sample, de synthé, de beat, de bidouillage. Très novateur, synthétique et esthétique, la musique de Del Cielo a quelque chose d’envoutant. On se laisse happer par les ambiances hypnotiques (Si l’encre), répétitives et sensuelles. Par moment très électro (Les rêves à l’envers), par moment plus rock (La Foudre), Del Cielo est inclassable, unique.

Cette originalité poussée à l’extrême permet au groupe de créer des ambiances intéressantes en live, mais sur le long terme c’est difficile d’accrocher et de vibrer pleinement. On n'est pas là pour s’éclater mais plus pour trouver une musique d’ambiance. On est bien, on est relaxe, on ferme les yeux, on part un moment, on est ultra zen, mais l’addiction ne prend pas. L’expérience vaut néanmoins la peine d’être vécue. A noter la participation de Dominique A sur "Casoretto".

 

About Anthony

:-)

Check Also

Amaranthe, la plus belle plante du rock

POWER METAL – Quelques mois avant la sortie de son sixième album studio intitulé « Manifest », …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.