Dakota Suite

Ayant déjà chroniqué le petit dernier de Dakota Suite en collaboration avec Quentin Sirjacq, j’ai un peu sautillé de bonheur quand j’ai découvert AN ALMOST SILENT LIFE. Bien sûr, je n’étais pas sûre de ressentir le moment plaisir à l’écoute de ce nouvel opus, mixé par David Burton. Force est de constater que Chris Hooson sait y faire pour me coller sur un canapé pendant une heure, sans bouger, sans prononcer un mot, à rêvasser mollement. Chaque album de Hooson est une épuration des compositions qui évoque une solitude sans effets sonores superflus.

Le titre d’ouverture "I See Your Tears" est probablement la plus belle chanson que j’ai entendue depuis quelques années. Toutes ces sensations, ces structures harmoniques, ce silence malgré la mélodie et cette création artistique distillent un côté crépusculaire salutaire mais insufflent un air frais dans les compositions de cet artiste singulier.

Après les excellents SIGNAL HILL, THIS RIVER ONLY BRINGS POISON et THE SIDE OF HER INEXHAUSTIBLE HEART, on peut alors parler d’une clôture magnifique de sa trilogie discographie entamée en 2000.

About Lisa Giraud Taylor

Check Also

Volbeat – Servant of the Mind

Moins de deux après le dernier album, les danois reviennent avec un huitième album. Je …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.