dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Country Funk 1969-1975

Country Funk 1969-1975

1969 - 1975

Label: Light in the Attic Records / Namskeio

COMPILATION – Une bonne vieille compil qui ne se limite pas qu’à la country, mais qui va puiser ses sources dans le blues, la soul, le funk et le rock… en voilà une idée qu’elle est bonne ! Morceaux choisis.

Cette compilation permet de se plonger dans une époque bien définie, la belle époque comme disent les vieux et de découvrir de nombreux musiciens dont on ne parle plus beaucoup, mais qui ont connu un certain succès il y a 30, 40 ou 50 ans. La plupart sont décédés, leurs noms ne vous diront peut-être pas grand chose, mais ils méritent largement quelques lignes dans un webzine de rock. On ne va pas vous présenter les 16 groupes ou chanteurs, mais plutôt notre « sélection coup de cœur » qui commence avec Dale Hawkins et son titre surboosté qui lance l’album dans un tempo endiablé funky rock qui sent bon la Louisiane. Plus loin on découvre Johnny Adams et sa voix chaleureuse, bluesy qui nous fait vibrer. Il vient aussi de la Louisiane, un endroit qui a vu passer Jim Ford un soul man redoutable qui au final n’aura sorti qu’un seul album. Après de longues années accroché à la cocaïne, il s’en sort, découvre la religion et sa foi, puis meurt 3 ans plus tard.

 

 

Il ne faut surtout pas manquer Link Wray avec "Fire and Brimstone", un titre entrainant entre rock et country. Wray est considéré comme l’inventeur de l’effet fuzz. Bobby Charles qui suit s’inspire de la musique cadienne (cajun), oui comme les Mama Rosin, sauf que lui est un vrai cadien. Pas besoin de vous préciser qu’on est toujours dans l’Etat de la Louisiane… Honneur aux femmes avec la charmante Bobbie Gentry, qui s’inspire de la soul music. Très belle voix aussi. L’album se termine avec Johnny Jenkins, un blues rocker de qualité qui a notamment inspiré un certain Jimi Hendrix.

Cette compilation est originale et très homogène. Pour les dernières nuits chaudes de l’été, elle vous accompagnera à merveille tout en sirotant une mousse bien fraiche.

 


Un commentaire

  1. Il découvre la religion et son foie ou la religion et sa foi … à moins que ce ne soit la religion en visite à foix !
    😉

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page