Charles Bradley – album posthume

Un an après sa mort, le label de de Charles Bradley, Daptone Records sort BLACK VELVET, un album posthume constitué de titres inédits et quelques reprises. Black Velvet, c’est le nom de scène que Charles Bradley portait au début de sa carrière, lorsqu’il arpentait les clubs de Brooklyn en imitant James Brown.

Sur cet album, on retrouve notamment “Heart of Gold” de Neil Young, “Stay Away” de Nirvana, et “I’ll slip away” de Sixto Rodriguez. Des choix étonnants, loin de son james Brown qui l’a tant inspiré, mais qui finalement reflètent son amour du rock, de même que sa reprise de “Changes” de Black Sabbath. Charles Bradley traversait les frontières musicales, et continue de nous surprendre. Ses reprises lui ressemblent, il a su s’approprier les titres avec talent, et réinventer des classiques. Quant aux autres titres inédits, que dire ? C’est excellent. “I Feel a Change” mélange une lenteur sensuelle et les cuivres sonnent comme l’espoir, le synthé de  “Fly Little Girl” vous apportera la joie… Bref, merci Daptone de partager ces petits trésors.

About Author

Check Also

James Hetfield de Metallica, avec son visage expressif et sa guitare électrique, rendant hommage à Lemmy Kilmister de Motörhead, qui arbore son célèbre chapeau de cowboy et joue de la basse avec son énergie caractéristique sur scène.

James Hetfield : “Lemmy Kilmister mérite sa place au Panthéon du Rock !”

James Hetfield, le légendaire frontman de Metallica, a exprimé sa frustration et son indignation face …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench