lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Chapter

Chapter

Three (A Collection of Monster)

Label: Saiko / Irascible


Folk. Troisième partie de cette triptyque
ou peut-être encore le début d’une longue série, dur à dire. L’essentiel est
que la musique soit là pour nous bercer aux doux sons de la guitare acoustique

Chapter, groupe
Suisse ? Un Belge, Thierry van Osselt et un Anglais, Alexandre Cracker.
Les deux vivants à Genève l’internationale, ce groupe trouve autant bien sa
place dans le paysage musical national qu’international. La sortie de THREE (a
collection of Monster) fait suite à ONE (Prologue) sorti en 2004 et TWO (The
Biographer) paru en 2007. Deux albums qui avaient laissé une excellente
impression et qui laissaient présager une suite prometteuse. La suite, là
voilà : THREE. Un album très apaisant, doux, agréable, avec de belles
mélodies légères dans la continuité de ce qu’on avait pu entendre. Les
rythmiques sont épurées, les guitares  s’accordent
à la voix d’Alexandre qui est certes très chaleureuse, mais qui peut aussi
jouer sur le registre de la nostalgie. Car en effet, ce n’est pas un album
joyeux, ni spécialement triste, mais plutôt harmonieux et équilibré.

Une force tranquille

L’image de la pochette
résume assez bien la musique de Chapter. Un homme, seul, libre, pêchant au
bord d’un lac en Suède dans un esprit de plénitude. Il est sans doute songeur,
rêveur, et son calme nous rassure. Une force tranquille.

“Tomcat” qui ouvre l’album a
tout d’un grand morceau : Mélodies, voix en chœur, rythmique intéressante
et la guitare devient même électrique pour quelques notes. Le début du disque
recèle de petits bijoux, car “A Winter Chill” est aussi très bien. Il y a ce côté
chaleureux qui nous berce. “The Blue Lake of Lännalöt” (image de la pochette) se
compose d’un arpège répétitif, d’une rythmique basique et d’une voix assez
haute. Certains titres se démarquent un peu de la ligne classique tracée par
Chapter, on pourrait citer “Serial” pour son côté mélancolique, “My Sweet Girl”
pour la voix et l’atmosphère lorgant sur la country, “Candle of Black Hope” pour la
rythmique frappée dans les mains et les voix a capella. Même si bien entendu ces
subtilités et ces variantes font partie intégrante de la musique de Chapter. A
moins d’être insensible, il est impossible de ne pas apprécier THREE. Beaucoup
de maturité émane de ce disque, les jeunes rockers en manque de sensations
fortes et recherchant une bonne dose d’adrénaline ne sont peut-être pas le
public cible. Mais pour les autres, laissez vous bercer par cet album, vous ne
serez pas déçus.

Chapter sera en concert tout
prochainement. Signalons quelques dates, car cela vaut véritablement d’aller
apprécier et pour certains découvrir ce groupe talentueux :

17 septembre : Nouveau
Monde, Fribourg

22 septembre :
Alhambra, Genève

24 septembre : Le
Bourg, Lausanne

1er
octobre : La Parenthèse,
Nyon



Chapter in Berlin

CHAPTER | MySpace Video

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page