vendredi , 16 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs (page 208)

Archives de catégorie : Chroniques CDs

Souscrire au flux

The Kooks

L?ile britannique nous livre encore un groupe dont elle a le secret. En effet, le quatuor de Brighton nous livre un album de pure britpop. Les (très) jeunes Anglais revendiquent une influence toute légitime, The Who, Blur, Madness ou The Kinks. Lire la suite »

Miossec

Christophe Miossec nous revient avec un sixième album, L?Etreinte. Le Brestois reste fidèle à lui-même dans ses compositions, toujours empreintes de belles mélodies accrocheuses et bien construites. Pour les textes, le tout est très abouti, Miossec revient plus mûri et semble moins révolté qu?auparavant. Lire la suite »

Major Deluxe

Après la Belgique et la France, Skyline Society arrive en Suisse. Sous une pochette qui rappelle les plus marginaux des pionniers du rêve américain, le dernier-né de Major Deluxe nous promet, à priori, beaucoup. Avec parfois jusqu'à dix-huit musiciens par morceau et un travail de longue haleine, cet album semble avoir tout pour plaire. Lire la suite »

Buzzcocks

Qui a dit que le punk était mort avec Sid Vicious ? Buzzcocks fête cette année ces trente ans d?existence. En effet, en janvier 1976 Peter Shelley et Howard Devoto fondent à Manchester ce groupe devenu mythique. Lire la suite »

The Thermals

Voilà une ?uvre d?art d?un genre plutôt particulier qui vient frapper à notre porte. Intéressant ? Sans aucun doute ! L?Amérique débarque une fois de plus dans nos contrées en distillant un genre musical dont elle conserve jalousement le secret. Un rock basé sur un concept qui refuse tout compromis. Lire la suite »

CSS

Et oui on peut être brésilienne(s) et fatiguée(s) d?être sexy et peut-être aussi un peu fatiguée(s) de la samba, ce n?est pas incompatible. Enfin, voilà cinq Brésiliennes et un Brésilien de Sao Paulo qui boycottent la samba nationale pour pondre un album fait quand même pour faire la fête, sang latin oblige, mais pas dans le même ton. Lire la suite »

Primal Scream

Primal Scream étant ce qu'il est, nous savons tous que l'équipe à Bobby Gillespie a plus d'une corde à son arc et n'en est pas à son coup d'essai. Il leur a suffi de débrancher la Roland 505 et de plugger la Gibson dans un vieux Vox - ou quelque chose comme ça - pour sonner vintage. Ils ont ressorti la recette de l'époque "Cry Myself Blind", "Rocks Off" etc. Et comme chacun sait que la recette marche, cela donne un résultat à la hauteur. Lire la suite »

Revenir en haut de la page