mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Billy Talent

Billy Talent

Dead Silence

Label: Warner Music

ROCK - Après trois ans de silence, revoilà Ben Kowalewicz et sa bande, pour notre plus grand plaisir. Le nouvel album DEAD SILENCE était annoncé depuis plus d'un an et le voilà enfin sorti.

Billy Talent est un quatuor de renommée mondiale mais apparemment peu connu en France. Petite présentation donc avant de débuter l'autopsie d'un album plein de surprises.

Ce groupe a d'abord débuté sa carrière sous le nom de Pezz, en 1993. C'est bien après ces débuts que je les ai découverts ; à la sortie de leur album BILLY TALENT en 2003 qui comptait des singles tels que ''Try Honesty'', ou encore ''The Ex''. Trois ans plus tard sort BILLY TALENT II qui regroupe ''Devil in a Midnight mass'' et ''Red flag''. BILLY TALENT III a, quant à lui, été produit par Brendan O'Brien en 2009 (il a travaillé avec Mastodon, Incubus, Bruce Springsteen, Audioslave, Offspring, Rage Against The Machine, Korn ou encore Stone Temple Pilots). On y retrouve ''Turn Your back'' et ''Diamond on a Landmine''.

Le groupe a ensuite acheté un immeuble à Toronto afin d'installer son quartier général et a eu la bonne idée de construire un studio d'enregistrement, leur permettant de travailler quand il le désiraiet et sans contraintes. Comme pour les précédents albums, tout le travail des chansons de DEAD SILENCE s'est appuyé sur les compositions préparées par le guitariste Ian D'Sa. Le chanteur, Ben, s'impose comme un instrument à part entière dans le groupe. Le chant nous offre en effet une grande diversité, et est bien plus présent et complet qu'auparavant. La particularité de ce groupe est qu'il se fonde sur l'égale participation de tout ses membres et le respect mutuel. Apparemment une recette qui fonctionne à merveille puisque Billy Talent n'a pas moins de cinq albums à son actif, huit EP, de nombreuses récompenses et des tournées mondiales.

Pendant l'enregistrement de ce dernier album, le batteur Aaron Solowoniuk a annoncé qu'il devait subir une opération du cœur. A force de persévérance, il a réussi à s'en remettre pour entamer la tournée. Un des credo du groupe est de transformer la colère en espoir et c'est dans ce sens qu'ils ont orienté ''Don't Count On The Wicked''. Comme à leur habitude, les membres écrivent leurs chansons en lien avec leur vécu, aussi douloureux soit-il, et avec des paroles qui donnent à chaque titre une dimension encore plus intense et profonde. Ainsi, le groupe aborde des sujets graves comme la mort, la maladie et également des sujets plus dénonciateurs comme la culture matérielle et Internet, qu’on retrouve dans ''Pocketful of Dreams'' ou plus récemment ''Surprise Surprise''. Pour résumer, un album qui nous somme d'éteindre nos téléphones, de profiter de la vie et des rayons du soleil.

 

 

Parlons maintenant de cet album si attendu. Autant vous prévenir tout de suite ; en tant que fan inconditionnelle de Billy Talent, cette chronique risque de ne pas être très objective… quoi que.

Après avoir été surprise et conquise par le premier opus sous le nom Billy Talent, j'étais déchaînée lors de l'écoute du deuxième et à la limite de l'hystérie à la découverte du troisième. J'avais alors atteint le summum du plaisir et espérait goûter l'orgasme auditif avec ce quatrième opus, ce qui n'a pas été le cas dès la première écoute.

Le groupe a choisi la date du 11 septembre pour sortir cet album. S'agit-il d'une coïncidence si c'est également la date anniversaire des attentats qui ont touché les Etats-Unis il y a 11 ans ? C'est en tous cas un bien sombre album qui nous est présenté si l'on s'en tient au visuel de la pochette : une ville détruite engloutie par les flots et quatre requins qui rôdent. Il est donc très intéressant d'y voir une allusion aux chansons “Dead Silence” et “Swallowed Up By The Ocean”. Toutefois, même si tout semble mort et englouti, il existe malgré tout de l'espoir et c'est ce que Billy Talent tente de nous faire comprendre : suivre nos rêves, rester debout, se rendre compte de ce qui est important et ce qui ne l'est pas même si la fin du monde est déclarée.

L'intro de DEAD SILENCE, 'Lonely Road To Absolution'', est on ne peut plus surprenante. Ce groupe énergique ne nous avait pas habitué aux ballades, aux chansons calmes. Lorsque je l'ai entendue pour la première fois, je me suis donc interrogée sur la démarche de ce morceau au regard de l'ensemble de l'album. Après plusieurs écoutes des quatorze chansons, je parviens à saisir la beauté de cette dernière ainsi que la subtilité d'un tel choix, dans laquelle Ben et ses compères nous offrent une performance vocale assez appréciable. Cet album a été produit par Ian D'Sa (guitariste du groupe) et enregistré dans trois studios différents (Toronto, Vancouver et Los Angeles). Un album Home-made empreint de force et de puissance qui me semble finalement bien abouti.

La deuxième chanson est sans surprise, c'est ''Viking Death March'' que nous avons pu écouter en avant première, sortie peu avant le passage de Billy Talent à Rock Am Ring en Allemagne. Cette piste annonçait, je l'espérait, un album du même acabit mais telle ne fut pas ma surprise de constater que Billy Talent avait fait le choix de nous présenter une des meilleures chansons de leur album, si ce n'est la meilleure. Tout y est : un rythme de folie, la griffe si unique du groupe. Je trouvais dommage d'avoir une accroche si prometteuse pour un album qui ne nous en offrait pas autant.

 

 

En définitive il règne dans chaque chanson un bon équilibre entre chaque instrument. Il est donc appréciable de retrouver les rythmes si chers à ce groupe : les moments de pause et les moments saccadés pendant les chansons comme par exemple ''Surprise Surprise'' ou ''Love Was Still Around'', à l’image de ''Sympathy'' dans un précédent album. On y retrouve également des rythmes de guitare très travaillés, et des solos à couper le souffle. Pour d'autres pistes comme ''Crooked Minds'', les tonalités sont similaires à BILLY TALENT II.

Finalement cet album se termine bien, et j'apprécie fortement la dernière chanson ''Dead Silence''. Nous retrouvons ici du beau Billy Talent, mêlant énergie et variations, une fin parfaite. Un album finalement pas si désagréable à écouter, j'en redemande ! Mais comme à leur habitude, les canadiens nous offrent des chansons parfois longues, qui pourraient lasser, compte tenu de la répétition des mélodies.

Certes les sons de Billy Talent sont particuliers et uniques, et c'est souvent la voix de Ben Kowalewicz qui ne fait pas l'unanimité… Mais définitivement nous tenons ici, selon moi, un album a découvrir. Les fans de la première heure sauront trouver leur bonheur sur tout ou partie de la playlist. Si il y a quelques chansons à sortir du lot, c'est bien ''Viking Death March'',  ''Dead Silence'' ou encore ''Man Alive !'' qui devrait faire fureur en live. Il m'aura fallu un peu plus de temps d'écoute pour apprécier les autres.

C'est certain, la sonorité Billy Talent évolue au fur et à mesure de leurs album et, même si des mélodies peuvent être redondantes, les chansons du groupe ne ressemblent plus tout à fait à ce qu'ils pouvaient faire à leurs débuts, pour notre plus grand plaisir. La plus grosse évolution avait été, pour moi, entre BILLY TALENT II et BILLY TALENT III, où l'album semblait davantage profond, et les sons différents. Ce dernier opus ressemble un peu plus au précédent. Comme le voulait Ben Kowalewicz, il représente tous les aspects de la vie, avec ses hauts et ses bas, l'espérance et de la décomposition, l'amour et le dégoût, la joie et la tristesse. Caractérisés par leur force intérieure, sa concentration et lson éthique de travail, Billy Talent n'a donc pas fini de nous faire plaisir. Avec un disque tous les trois ans, peut-être aurons nous la chance de les retrouver en 2015.

Malheureusement, si vous n'avez pas eu la chance de les (re)découvrir en live à Rock en Seine le 24 aôut dernier vous n'aurez pas droit à une séance de rattrapage. Il semble en effet qu'il n'y ait pas de dates prévues en France pendant leur tournée européenne. Dommage.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page