dimanche , 21 juillet 2024

Austra

Autant j’avais accroché à FEEL IT BREAK et j’avais trouvé cela entêtant et pugnace avec la voix de Katie Stelmanis qui ravissait mes petites oreilles, autant OLYMPIA me laisse un goût d’inachevé dans la bouche. Outre "Home" et cette intro puissante portée par un couple piano-voix et un tempo entrainant, "Hurt Me Now" (heu, quoique non, merci)  et le très intéressant et captivant "What We Done ?", rien à se mettre sous la dent !

Austra ouvre le bal avec un titre qui attire, puis déçoit sur les autres, et, enfin, part avec un morceau ouvrant sur un avenir possiblement plus riche. Bien sûr, la voix de Stelmanis (proche de celles de Florence & the Machine ou Bat for Lashes), ses arrangements, ses mélodies, ce côté rythmé, synthétique, aérien sont toujours là, quelque part entre deux notes. Mais la question est : où va-t-elle ? Restera alors "You Changed My Life" hypnotisant, léger mais sombre.

En définitive, OLYMPIA est plus irrégulier et déconcertant que décevant ; chaque chanson est un risque osant les influences musicales qui soutiennent la voix particulière de Katie Stelmanis mais cela est toutefois difficilement accessible. 

About Author

Check Also

Du live façon cachemire en boucle dans tes oreilles

Vous savez maintenant à quel point j’adore les concerts, je vous emmène avec moi vous …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FRFrench