As de Trèfle

Après une première partie un peu molle, avec un poète québécois, le groupe met le feu avec leur dernier single "Bonjour à tes parents". Bien connus pour son rock festif, le groupe répond toujours présent avec une énergie communicative. Dans la salle une majorité de tourangeaux avec une moyenne d'âge entre 25 et 30 ans qui ont suivi le groupe depuis le début (et moi, et moi !).
Entre deux chansons du dernier album, un bon classique : "Toi" et "Et puis après" permet au public de participer. Tout le monde chante en chœur, frappe et danse. J'en frissonne encore !

On sent bien que le groupe est resté jeune, habillé façon roots avec des converses, et le batteur avec un teeshirt superman. Géraldine, la violoniste, reste concentrée. Je suis impressionnée. Elle peut tout en fermant les yeux, jouer du violon et danser. Alors que Laurent, à la guitare et chanteur, saute partout.

 

Avec "Les filles", un titre très rock, un pogo se créé dans la fosse et certains se prennent même à jouer du air guitar. On alterne entre nouveaux titres (« Crise de nerfs », « Ca ou d’la merde », « Tes mains ») et les vieux (« Ici Paris », « Chanson d’amur ») et on sent bien le virage rock que le groupe a pris sur les 2 derniers albums. Le violon reste très présent dans les titres. Je regrette juste qu’on ne l’entende pas assez dans la salle, ni la voix de Géraldine pendant les chœurs. Bien sûr tout le public connaît les chansons par cœur et ils veulent chanter, comme pour rendre un hommage.

Et on continue dans le rock festif avec « Du poil autour ». Ce que j’apprécie dans cette chanson, c’ est le changement de rythme du rock au reggae. La reprise de « Jessica » version rock met tout le monde d’accord : tout le monde saute ! Cela entraîne une vague de slam, certains sautent de la scène !
La fin du concert approche, mais je ne m’attendais pas à ça. Laurent invite le public à monter sur scène pour « haut les mains ». La scène est bien sûr trop petite pour accueillir tout le monde, du coup on se bouscule pour faire partie de la fête à côté des artistes, pouvoir les remercier, les embrasser.
Merci pour ce concert fabuleux et bonne tournée !

About Damien Rodrigues

Check Also

Hop Pop Hop hourra !

REVIEW – Orléans est à la région Centre ce que Zlatan est au football. Elle …

One comment

  1. le jeune qui lève les bras avec le thesshirt noir, c'est mon homme il les a découvert il y a peu (grâce à moi qui les avait vu à Tours il y 4/5ans) bref très beaux concert !! merkiii

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.