vendredi , 19 juillet 2019
Home » Chroniques CDs » Alphabeat

Alphabeat

This Is Alphabeat


Enfin! Enfin on a fini de s’emmerder dans le paysage musical rock/pop/folk ! Voici Alphabeat qui, certes, ne réinvente pas la roue, mais, avec THIS IS ALPHABEAT a) nous fait passer un bon moment et b) modernise tout de même un peu la roue, en fait, car si ce premier album est très, très eighties voire avant ("Fascination" est sooooo Grease!), il y a clairement une pointe de modernité (et d’humour, s’il vous plaît) forcément obligée mais habilement dissimulée ("Rubber Boots"). Passons "10,000 Nights" qui est incroyable mais que vous connaissez tous et attardons-nous sur "Boyfriend" qui se dandine dans du fluo flash fun avec grâce, avec des paroles comme "Don’t you touch my boyfriend / He’s not your boyfriend / He’s mine", très karaoké, très branché, parfait pour un début de soirée.

Nous croyions la vague 80’s éteinte, le peuple passé à autre chose. Erreur : il y a toujours des artistes sortant de la masse pour prouver qu’on peut très bien se marrer avec tous les styles. Dans la même veine, il y a eu les Scissor Sisters – avec leur 1er album principalement, où il n’y avait rien, absolument rien à jeter ! – et dans un autre style, avec une autre personnalité, il y a Danko Jones et Turbonegro.

Ce sont ces groupes qui sous leurs apparences d’amuseurs de la galerie font tout de même avancer la musique. Et ce parce qu’ils osent. Alphabeat est de ceux-ci.


Check Also

Defeater

Et bien voilà, je me retrouve un peu sec à l’idée de vous parler du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.