Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » A Quiet Day For Mellow Dreams

A Quiet Day For Mellow Dreams

Daily Tales

Label: Autoproduction

ROCK PROGRESSIF - Sorti il y a déjà plusieurs mois, DAILY TALES est le premier album de ce jeune groupe de Troyes.

"Waiting for Something" ouvre l’album, et nous dévoile les influences métal du groupe. Une basse bien présente,  et des chœurs féminins, l’immersion est immédiate ! On passe dans une ambiance très sombre avec "Like A Dust" et les guitares saturées. Un univers pas très joyeux, mais qui devrait plaire aux amateurs de rock progressif et de post-rock. "Soft Lunacy" casse cette noirceur avec un style beaucoup plus apaisé, mélancolique. D’autres titres aussi légers, comme le morceau instrumental "Twelve", ou encore "Daydream", semblent servir d’interludes durant cet album, afin d’apaiser le tout.

La voix claire de la chanteuse Lucie Blattier peut faire penser au métal symphonique de Nightwish, ou encore Evanescence. On replonge avec "Quiet Day", "Movies and Confusions", ou bien "Friendly Presence". Des riffs bien saturés, une voix aigue, le mélange de base, qui n’est malheureusement pas assez pimenté…

 

 

Le bon côté est qu’ils ont gardé le meilleur pour la fin. "Full Circle" est un juste milieu entre les deux extrêmes  de l’album, et la voix douce se mélange parfaitement à la guitare saturée.  Et le coup de cœur est définitivement le dernier titre : "And After…" Les groupes  orientés hard rock ou métal font les plus belles ballades, et A Quiet Day For Mellow Dreams ne déroge pas à la règle !

L’album est un peu long pour les non « métaleux symphonique»… Heureusement que quelques morceaux sont quand même plus accessibles.

 


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page