vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Two Gallants

Two Gallants

Comparons…


Two Gallants - what the Toll Tells

Pour décrire Two Gallants, si je dis Bright Eyes rencontre The White Stripes, est-vous d’accord ?
T.G. : Bien, je ne sais pas. On ne veut pas être comparé à Bright Eyes et White Stripes, bien qu’ils jouent de la très bonne musique de leur côté. Bien sûr, on peut y voir quelques similitudes pour les influences. Mais je ne vois pas tellement de comparaisons, musicalement parlant, avec nous.

Quelques adjectifs pour décrire Two Gallants ?
A.S. : (long moment de réfléxion) …Très captivant
T.V. : Altruiste…
A.S. : Pffff un truc de fou…(rires)

Quelles ont été vos première révélations?

A.S. : Il y a une série d’événements qui ont fait que… Mais je pense que le premier groupe pourrait être Guns‘N’Roses. On était très jeunes. Avec Tyson on les a découvert en même temps, parce qu’on avait environ six ans, c’était la toute  première fois qu’on entendait quelque chose comme ça avec un tel degré d’intensité, d’énergie…

Et vos dernières révélations ?
A.S. : On en a chacun eu des différentes par la suite…
T.V. : Moi, je dirai John Coltrane Quartet.

Et dans la scène rock actuelle ?
T.V. : On aime beaucoup de chose, mais comme révélation, je ne vois pas.
A.S. : Je ne parlerai pas de révélation, c’est un mot trop fort…

Beaucoup de gens, voient vos chansons comme des hymnes de bandits,d’évasions, êtes-vous d’accord avec cette image ?
A.S. : Je ne nie pas ce côté là, mais c’est certainement dû à notre dernier album What The Toll Tells. On y trouve deux chansons qui traitent de ce thème, et justement ce sont un peu les hits de l’album, les morceaux les plus catchy. Par exemple, prend «Las cruces Jail» et «Steady Rollin’» qui peuvent être vues par certains comme une sorte d’introduction. Ces chansons, justement, suggèrent ces thèmes et donc c’est certainement la première idée que se font les gens de nous… Ce sont juste quelques chansons, ce n’est pas un tout. Mais comme les gens prennent davantage garde aux chansons qu’ils apprécient… Notre premier album parlait de sentiments similaires, mais ce n’est qu’un aspect des paroles! Ce n’est pas parce que des gens ont plus d’affinités avec ces morceaux que l’on doit tous les classer de la même manière. C’est un peu dommage et injuste de juger ainsi, car nous parlons de beaucoup d’autre choses, donc…

Et la comparaison avec Johnny Cash pour les paroles ?
A.S. : Johnny Cash a écrit de bonnes chansons au début de sa carrière. Prend «Folsom Prison» et  notre «Las Cruces Jail», c’est une sorte de cliché… Tu vois ce que je veux dire avec cet exemple? C’est un peu une plaisanterie…

Avez-vous des side-projects ou des collaborations en vue ?
T.V. : Two Gallants
est clairement notre priorité, ce groupe compte énormément dans notre vie. Je pense qu’on doit s’investir à fond… Bien qu’on ne veuille pas dire que l’on ne collaborera jamais avec des autres personnes dans le futur…
A.S. :
De toute façon on a pas le temps pour quelque choses d’autre, même si on en avait l’envie…

Johnny Cash ou Bob Dylan ?
A.S. :
Je ne vais pas choisir…
T.V. :
On utilise le joker (rires)
A.S. :
Oh ouais…

Rock ou Folk ?
A.S. :
Rolk!
T.V. :
Ouais, rolk

Site officiel

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page