lundi , 24 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Archive

Archive

Lights at the Docks


Vous venez régulièrement jouer en Suisse, comment trouvez-vous le public?
En fait, le public est réceptif, mais c’est vrai qu’on remarque une différence entre le public suisse-allemand et suisse-romand, on pourrait dire que les germanophones sont plus «fous», ils se lâchent davantage lors des concerts, tandis que les romands sont plus tranquilles, mais tout autant présents.

Votre dernier album a créé un gros «buzz» sur internet, est-ce que vous aimez ce média?
Oui, absolument. En fait, on a beaucoup de nos amis avec lesquels on communique énormément par internet, vu que nous sommes souvent en déplacement. Pour le côté artistique, MySpace et d’autres portails offrent une interaction avec nos fans, cela nous permet de savoir si le concert de la veille leur a plu!

Et que pensez-vous du téléchargement légal?
C’est vrai que la vente de CD diminue toujours et que le téléchargement croît de manière assez forte. Nous n’échappons pas à cette nouvelle tendance, mais le changement principal réside dans le fait qu’un auditeur ne télécharge pas forcément l’album complet. Cependant, aujourd’hui les copyrights sont mieux respectés qu’auparavant et cela est important pour les artistes.

Dans quel type d’environnement composez-vous votre musique?
En fait, la plupart du temps on compose à la maison, on arrange aux répétitions que l’on fait ensemble et on affine lors de l’enregistrement en studio. Mais pour nous ce n’est pas compliqué d’aller en studio, car depuis le début nous enregistrons au même endroit. Mais il y a toujours des chansons plus dures à enregistrer que d’autres.

Vous êtes passé par différents styles musicaux durant votre carrière, lequel vous plaît le plus?

En fait, toutes ces phases, ces styles, représentent Archive. Cela montre les différentes étapes par lesquelles nous sommes passées et choisir entre l’une d’elles me paraît difficile, car on apprécie globalement tous ces souvenirs musicaux.

Quels styles de musique écoutez-vous ?
Danny: En fait j’en écoute tellement… je suis très éclectique, je pourrais citer beaucoup de styles, mais par contre je ne suis pas un grand amateur de techno ! Je pense qu’à tout niveau il y a des musiques bien, qui sont intéressantes, émotionnelles et qui sonnent vrai. C’est ça que j’aime dans la musique.
Dave: Je rejoins bien Danny sur ce qu’il dit, mais pour ma part ce qui m’énerve le plus ce sont les artistes formatés, et souvent lorsque j’enclenche la radio j’ai l’impression d’avoir entendu la même chanson en boucle durant une heure!

Dans chaque métier il y a des choses qu’on apprécie moins…
Danny: En fait, cela peut paraître bizarre, mais ce qui est le plus ennuyeux c’est de se lever le matin et de ne rien avoir à faire jusqu’au soir en attendant de jouer pour le concert! (rires)
Mais cela reste le plus beau métier du monde!
Dave: Pour moi, je dirais que ce qui est le plus ennuyeux ce sont les décalages horaires, d’être très fatigué et de devoir lutter contre son corps.

Photos par ©Frank Seifert

Lien vers le site officiel

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page