jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Actualités » Camp

Camp

La musique pour danser

Saïko Records


Ecoutez Camp

Le groupe a été crée à Zurich alors que vous étiez étudiant, est-ce que tu as un bon souvenir de cette époque ?

Pas vraiment, ce temps doit me paraît si lointain, qu’il faudrait un chercheur historique pour l’actualiser.

Comment avez-vous choisi le nom Camp ?

Camp a été choisi parce que le mot, comme un son, représente notre signature en tant que groupe. On a eu plusieurs noms intérimaires par le passé, mais maintenant que nous avons trouvé notre identité, nous n’avons plus besoins de ces noms.

Quelles sont vos influences, vos groupes préférés ?

Depeche Mode, The Cure, Wire, XTC, The Police, Franz Ferdinand, Interpol, Broken Social Scene, Arcade Fire.

Vous venez au mois d’août à Begnins, est-ce que vous aimez venir en Suisse romande?

A la fin, nous serons tous "A PARIS WITH YOU" (allusion à un de leur titre).

Est-ce que tu crois qu’il y a vraiment un röstigraben entre la Suisse alémanique et la Suisse romande ? La musique peut-elle être une solution pour annihiler cette frontière ?

La musique n’aidera jamais à résoudre les problèmes, elle n’est là que pour danser.

Est-ce que vous rêvez de devenir des grandes stars reconnues ou est-ce que la musique est simplement un hobby ?

Nous ne sommes pas du tout des rêveurs, mais plutôt des travailleurs qui dorment peu.

Qu’est-ce que tu penses des groupes de rock suisses ?

Tout n’est pas très bon…

Il y a quelques jours, nous célébrions la fête nationale du 1er août, qu’est-ce que ce jour symbolise pour toi ?

Les drapeaux me rappellent cette saleté de coupe du monde de football.

Quels sont vos futurs projets ?

Que le groupe puisse résoudre des conflits, que l’on s’aimera les uns les autres et que je parle mieux français… Et nous préparons la sortie de notre deuxième album Talking Cure.

Lien vers l’interview la chronique de leur CD Iconography
Lien vers le site officiel de Camp

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page