mercredi , 14 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Interviews » Private Garden

Private Garden

Interview

Indé


Peu avant leur grand départ pour Londres et New York, interview de Private Garden avec Mathieu, le batteur, et Steve, le guitariste, au Café des Philosophes à Lausanne. Ce groupe de la Côte, aux fortes influences New Wave, devrait faire parler de lui en 2009…

Lords of Rock: Qui compose la musique?

Mathieu & Steve: Oh un peu tout le monde, mais c’est plutôt nous deux. Chacun apporte sa touche personnelle. Un des guitaristes ou bassiste amène un riff et après on jam. Quand ça marche on le sait car nous sommes les cinq d’accord . Si l’un d’entre nous n’est pas d’accord, ça va à la poubelle.

Lords of Rock: Pour les paroles, c’est pareil?

Mathieu: J’ai pas mal écrit pendant deux ans.

Mathieu & Steve: Depuis peu, on force le chanteur, Mathias, à écrire ses textes. Ça fait quatre ou cinq mois. Ça a vraiment modifié les compos parce qu’il est plus touché par ses paroles.

Lords of Rock: Depuis combien de temps jouez-vous ensemble?

Mathieu & Steve: C’est une longue histoire ! Depuis 2001. A l’âge de treize ans, on a formé Special Case qui a duré jusqu’à nos dix-huit ans. Steve a quitté le groupe à l’âge de seize ans pour divergences musicales. Mais ça a permis à Jérôme, le bassiste, d’intégrer le groupe qui a duré encore deux ans. Ensuite, Mathias a eu l’idée de former un groupe plus rock anglais et Steve a réintégré le groupe.

Lords of Rock: C’est la première fois que vous partez jouer si loin, à New York? Comment avez-vous fait pour booker ces dates?

Mathieu & Steve: C’est du culot! Il faut juste envoyer des mails, des CDs, faire croire au programmateur que tu es plus important que tu l’es. On a joué sur les dates passées à Paris et Londres. Quitte à jouer devant quinze personnes dans un club pourri, ça permet d’apprécier aussi les concerts en Suisse. Grâce à Myspace, on peut tout faire pour les concerts aussi.

Lords of Rock: Comment c’est passé l’enregistrement de vos démos?

Steve: On fait ça nous même dans notre local.

Mathieu : Steve les mixe. On en a fait cinq, on a complètement switché sur un style plus new yorkais. On est plus du tout rock anglais.

Lords of Rock: Au début, pensiez-vous sérieusement un jour jouer à New York?

Mathieu: Oui on a toujours fonctionné comme ça; «un jour les gars on va jouer en France». The Green Olive nous a invité à jouer à Lyon. Sinon on a joué a Paris, à Reims, à Annecy, à Londres, c’est des trips, on y a pris goût. C’est bien de jouer devant un public inconnu: quand tu joues en Suisse, il y a toujours tes potes a tes concerts. New York, c’est l’apothéose par rapport au son qu’il y a là-bas!

Lords of Rock: Quelles sont vos influences?

Mathieu & Steve: Interpol, in-dé-nia-blement C’est la base. The Machinal, The Walkmen, Sonic Youth, The Nuh Huh, Ra-Ra-Riot, Arcade Fire… Il y en a encore plein d’autres.

Lords of Rock: Quels groupes suisses préférez-vous, a part vous-même?

Mathieu & Steve: Must Have Been Tokyo, c’est un groupe disco-punk de Luzerne, mais aussi leurs voisins, Sobra Club! C’est énorme ce groupe! Il faut vraiment les connaître! Nous apprécions aussi énormément Rectangle, Buvette, Sonograph, Honey for Petzi, Toboggan

Lords of Rock: Auriez-vous une annonce à faire passer?

Mathieu & Steve: Une annonce? Je ne sais pas… Il y a pas mal de choses qui se passent, on a un agent mais on a de la peine à trouver des concerts en Suisse, donc une annonce pour les clubs suisses cools. Le Romandie?


http://www.myspace.com/privategarden

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page