mardi , 25 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Oasis

Oasis

Dig Out Your Soul

Musikvertrieb


L’auto-proclamé meilleur groupe du monde a accouché à nouveau d’un chef-d’oeuvre rock. Comment font-ils pour nous servir à chaque fois des titres d’une telle simplicité et en même temps d’une telle qualité? Les détracteurs sont nombreux et la palette de leurs arguments est aussi large que leur volonté à faire tomber les Mancuniens de leur piédestal. Mais force est de constater que ça ne marche pas! Oasis vient de rajouter deux dates supplémentaires à leur tournée anglaise. Cela leur fait trois fois Wembley et trois fois Coventry. Déjà quinze ans que leur arrogance ne laisse personne de marbre, à l’image de leur attitude de cockney parvenus, de leur constante présence médiatique et de leurs tubes incessants. Les enfants du rock, ce sont eux.

Indétrônable, ils viennent asseoir encore une fois leur suprématie avec Dig Out Your Soul, épique et grandiose. Toute la presse s’accorde à dire que cet album est le meilleur sorti depuis longtemps et tous s’appuient sur l’accent apporté aux éléments psychédéliques. Le raisonnement est facile et peu convaincant. Premièrement, les autres albums d’Oasis sont très loin d’être mauvais, bien au contraire. Deuxièmement, cet album est excellent parce que c’est un nouvel album d’Oasis.

Chaque nouveau disque est attendu avec une égale impatience, que ce soit de la part des fans, des détracteurs ou des journalistes. Et les critiques diverses s’apparentent davantage à des joutes syntaxiques qu’à des avis véritables ou pertinents quant au contenu musical de l’album en lui-même, puisque ce dernier est toujours génial. Dig Out Your Soul ne déroge pas à la règle. Chaque musicien y est allé de sa plume, à l’image de l’opus précédent et chaque genre y est représenté. Le rock à l’état pur, comme dans "Bag It Up" ou "Ain’t Got Nothing", la ballade ("I’m Outta Time"), le psychédélique ("The Shock Of The Lightning", "Soldier On"), ou encore le rock plutôt progressif avec consonnances indie (ou face B) tels que "Falling Down" ou "(Get Off Your) High Horse Lady". Mention spéciale à "The Nature of Reality" qui s’ose à quelques discrets éléments hard rock. Oasis ne sont pas des génies, ni d’excellents musiciens, mais ils possèdent le don d’apporter exactement ce qu’il faut, quand il faut, avec une spontanéité et un naturel tellement déconcertants qu’on ne peut s’empêcher de les aimer.
Oasis, ce sont des rockstars totales.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page