dimanche , 18 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Ben Folds

Ben Folds

Way To Normal

Sony BMG


Ben Folds revient avec un quatrième album solo sous le bras, intitulé Way To Normal. Il était difficile de faire mieux que Songs For Silverman, véritable joyau du songwriter. Ben Folds contourne l’obstacle et se réoriente musicalement dans une direction nettement plus rock, sans toutefois oublier le piano, signature du maître. Ce nouvel effort est à considérer avec la plus grande estime. Sa complexité reste toutefois totalement accessible et nous sommes immédiatement séduits dès les premières secondes du morceau d’ouverture, “Hiroshima“ (“b b b benny hit his head“). Ben Folds s’offre les services vocaux de Regina Spektor sur “You Don’t Know Me“, qui s’annonce déjà comme un classique de l’artiste et qui vaut à lui seul l’achat de l’album.

De façon générale, la rythmique est assénée de façon très régulière, ce qui procure un groove presque martial. Par conséquent, chaque titre acquiert un statut qui le rapproche de l’hymne. Un côté très bruitiste et saturé étoffe les compositions pour le plaisir masochiste des auditeurs les plus exigeants. Des choeurs viennent ici et là approfondir des refrains ou des ponts déjà parfaits. L’homme maîtrise parfaitement son art et tient à le montrer; Way to Normal est l’album de la supériorité assumée, du superlatif élevé au rang de la respectabilité. Tout est dans la mesure, disait Confucius. "If there’s a God he’s laughing at us and at our football team” dit Ben Folds dans “Effington”. Moins joli que Songs For Silverman, Way To Normal n’en reste pas moins d’une grande beauté.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page