jeudi , 20 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » My Name Is George

My Name Is George

Black and Blue

TBA


My Name Is George annonce concert sur concert mais ouf! pas chez nous. Ils restent chez eux, c’est-à-dire de l‘autre côté de la barrière de röstis, où ils ont apparemment un public fidèle et où ils ont même reçu le prix de la meilleure révélation pop&rock suisse 2006.
Voilà donc un boys band suisse qui sort son deuxième album: Black And Blue. Cinq garçons qui voudraient bien qu’on les prenne pour les Beatles et qui jouent de la pop un peu trop gentillette pour en mériter l‘appellation. Black and Blue contient une douzaine de titres; joliment produits, ils n’en restent pas moins stériles. Les morceaux ne témoignent d’aucune hargne et ne suscitent aucune émotion. La pop est édulcorée et les jeunes gens trop propres sur eux pour produire un rock digne de ce nom. L’esprit du rock est loin, très loin…
Le Sex, Drug and Rock‘n Roll d’antan a été remplacé dans “C’mon C’mon“ par un  «I’m in love with rock’n roll, cigarettes and alcohol »  pathétique. Un “Every Day I Break Your Heart“ au ton si enjoué qu’il rappele le fameux “Oups, I Did It Again“ de Britney Spears. Et un  “You Want To Know What Is On The Other Side“ qui ne donne pas, mais alors pas du tout envie… à ceux qui auraient pourtant vendu leur âmes sur  “Take A Walk On The Wild Side» de Lou Reed. Un CD en forme de rappel cuisant: il ne suffit pas d’avoir des gueules d’anges pour faire vivre la musique de Satan.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page