dimanche , 23 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Chroniques CDs » Hotel Persona

Hotel Persona

In the Clouds

Phonag


Premier opus pour ce trio formé à Londres en 2005 sous l’impulsion du bassiste de Placebo, Stefan Olsdal. Aux influences diverses, cet album mêle des sonorités electro, pop, hispaniques – les deux autres membres du groupe, David Amen et Javier Solo sont espagnols – et rock. La curiosité que peut susciter ce projet parallèle, est malheureusement vite déçue. Même si on essaie de se laisser emporter ça et là par les rythmes electro-pop, l’ensemble ne décolle jamais vraiment et s’essouffle rapidement. Les voix ne convainquent pas non plus, elles semblent tout juste posées sur des mélodies inspirées des années quatre-vingt. Un remix des plus douteux du tube de l’époque, «Touch me», interpété au côté de Samantha Fox, plus connue pour ses formes généreuses que pour ses talents musicaux, laisse sceptique. D’autres featuring figurent à l’album, tel que «Cada Dia» interprété tout en douceur avec Miguel Bosé, monument de la chanson espagnole. On y retrouve logiquement Brian Molko sur «Modern Kids», qui ne réussit malheureusement pas à relever le niveau de l’ensemble. Au final, les morceaux à retenir sont les plus calmes: «To the light» et «Lullaby for Evan» joliment mis en musique et qui, eux, parviennent à nous plonger dans un univers mélodieux et plus intimiste.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page