mercredi , 1 février 2023
The Charlatans sont de retour! Un nouvel album incroyable, un live détonnnant aux Estivales d'Estavayer-le-lac nous confirment tout le bien que l'on pensait de cette formation, qui n'a décidément pas pris une ride depuis vingt ans, bien au contraire. Bref entretien avec Tim Burgess, légende de la scène rock britannique.

The Charlatans

Vous sentez-vous survivants de la scène rock?
Je n’aime pas penser au passé. Je n’y pense pas du tout! Je me sens toujours comme un meneur et j’en suis vraiment très heureux. En fait, je pense au présent.

En vingt ans de carrière, quel regard porte-tu sur la musique anglaise et son évolution?
J’aime beaucoup ce qui se fait actuellement. Il y a cinq ans, l’Angleterre a traversé une phase musicale très ennuyeuse, après la très réjouissante vague britpop. Heureusement que la situation s’est améliorée. Quoi qu’il en soit je reste absolument fan des formations mancuniennes telles que New Order, The Durutti Column et tous les autres groupes de Factory Records.

Qu’est-ce que la célébrité pour toi?
Big Brother!!! Actuellement, elle est plutôt ridicule. Elle est assimilé aux émissions de télé-réalité, ainsi qu’à la vie privée de quelques personnalités éphémères du monde du showbiz. Mes héros sont plus sauvages! George Best ou Eric Cantona sont de ceux-là, j’adore!

Comment les Anglais perçoivent-ils la Suisse?
Vous avez de bons couteaux! Pour East London, ha ha ha! Vous avez le café Nespresso, le chocolat et votre pays est super propre!

Si tu pouvais tout reprendre depuis le début, que changerais-tu?
Rien du tout. Tout le monde fait des erreurs. Les choses auraient pu être meilleures, mais elles auraient pu être bien pires aussi. Je suis très heureux maintenant.

Tu es le leader des Charlatans, quel est ton meilleur truc?
Je peux boire une canette de Red Bull d’un trait! Regarde! Et il le fait devant nous…

Check Also

No Return – Interview d’Alain Clément en direct du Hellfest

(Interview réalisé par Emmanuel le 25 juin 2022 au Hellfest) En cet après-midi pluvieux du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *