mercredi , 19 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Paléo Festival 08

Paléo Festival 08

Samedi 26 juillet


The DøLa pluie et la musique française étaient les invités de cette avant dernière soirée à Nyon. Jonglant entre interview, conférence de presse et showcase, vos reporters ont toutefois trouvé le temps de voir quelques concerts. Le sympathique Nicolas Fraissinet a ouvert le Club Tent. Le franco-suisse a interprété ses morceaux avec grâce, subtilité et une émotion contagieuse. A découvrir pour les amateurs de chansons à texte.

Le Lausannois K, visiblement impressionné et ému d’être sur la grande scène a attiré un large publique pour une ouverture de scène. La pluie n’était heureusement pas encore de la partie. Le public a pu apprécier et découvrir cet artiste de la région.

Mais qui est donc Ours ? Comme il le dit lui-même, il n’est pas gros, ni poilu, ni bourru et ni féroce. Mais c’est Ours, alias Charles Souchon, le fils de son père. Artiste original, drôle et sincère, Ours a surpris les festivaliers présents sous le Club Tent.

oursAu même moment, dans un registre plus rock cette fois-ci, le duo français de The Do jouait sous le Chapiteau. La voix toujours aussi incroyable d’Olivia a su convaincre, notamment sur le titre que tout le monde attendait « On My Shoulder ». Toutefois, le reste est loin d’être inintéressant. 

Ensuite la pluie arriva… Le concert sous le Chapiteau de Bashung était donc blindé de festivaliers en veste de pluie ventant nos grandes chaînes de distribution alimentaire et nos opérateurs téléphoniques. Quoi qu’il en soit, un Bashung très sombre, lunettes noires, chapeau noir a donné un bon concert. On le sait malade, on le remercie de sa venue.

Toujours sous le Club Tent (peut-être bien la meilleure scène !), les Norvégiens de Minor Majority ont joué en toute décontraction un pop-folk-rock très agréable. Particulièrement détendus, s’amusant avec les appareils de photo et le public, les Norvégiens ne se prennent pas la tête : «Nous, on ne vous connaît pas, vous non plus, mais ce n’est pas grave, c’est vraiment cool de jouer ici devant vous ». Ca c’est dit !

On ne va pas faire écrire grand-chose sur les concerts de la Grande scène (Daho et Paradis), parce que les concerts dans les plus petites scènes sont nettement mieux et plus intéressants. A noter la présence de M (Chedid junior) comme guitariste de luxe pour la belle Vanessa.


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page