vendredi , 21 septembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Paléo Festival 08

Paléo Festival 08

Mercredi 23 juillet 08


I'm from barcelonaSold out depuis des lustres (merci Mika et Justice), cette seconde soirée donnait une place non négligeable au rock indie (The Raveonettes, Girls in Hawaï). Dès lors les intrépides journalistes de Lords Of Rock (au nombre de deux) enfilent le perfecto, décèdent une bière, font un petit stretching au son de Solange La Frange (en acoustique pour l’occasion à l’espace presse) et s’en vont défricher le programme du deuxième jour de cette 33ième édition du Paléo Festival de Nyon.

Notre soirée commence avec les danois de The Raveonettes, officiellement duo mais pour affronter les festivaliers, la formation se trouvait renforcée par deux autres membres. Entre mangeurs de kebabs et familles, les danois ont un peu déçu (la faute à l’environnement pas vraiment compatible avec leur musique ?). Le chanteur nous dira au détour du backstage que le concert était vraiment bon. Qui croire ?

Par la suite on navigue entre les 16 ( !) suédois de I’m From Barcelona. Le groupe commence à faire décoller la grande scène avec leur mixture de chorale pop et son énergie communicative. La recette fonctionne mais à force de trop tirer sur la corde ça s’essouffle.

La hype s’empare du chapiteau pour l’électro-pop des belges de Goose, gros concert, beaucoup de synthés. Deux murs de Marshall pour le côté hardos mégalo (merci Slayer) et c’est Justice qui débarque avec leur console et leur cross lumineuse. La plaine s’enflamme dès les premières notes, leur électro bien grassouillette et tubesque transforme Paléo en dancefloor géant. Pas communicatif, très pro les deux parisiens réussissent leur concert sans vraiment le rater. D.A.N.C.E. fait chavirer les mangeurs de Kebab, entre fête des jeunesses et Paléo, il faut parfois choisir.
justice
La hype a nouveau s’empare du Paléo mais à moindre échelle et beaucoup plus intimiste (dans l’assistance du moins). Bonde Do Role débarque au Dôme. Invité d’honneur cette année le Brésil nous offre une vaste palette d’artistes, ce soir le baile funk du quatuor brésilien est à l’honneur et semble faire mouche. Grosse énergie, les fans du Brésil quitte le dôme pour faire place à un public plus jeune. Mélange de Beastie Boys et de punk, Bonde Do Role gagne son pari. A suivre. Dans le même temps Micky Green comble un Club Tent complètement bondé pour l’occasion.

Le monde s’arrête de tourner peu avant minuit pour le gentil Mika. Arnaque monumentale ou grosse claque ? La question tourne dans nos têtes. Mika parle en français, Paléo aime Mika. Mika joue des tubes, Paléo aime les tubes. Mika tape sur des tambours, Paléo s’enflamme.

Il est passé 1h du matin, la soirée se termine au son des bernois de Round Table Knights qu’on ne présente plus. A demain.

Photos © Paléo festival


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page