mercredi , 21 novembre 2018
Vous êtes ici : Accueil » Concerts » Midnight Juggernauts, Wasserwerk, Bern, 19.04.08

Midnight Juggernauts, Wasserwerk, Bern, 19.04.08


EMI


Fait étonnant mais pas singulier, la France (et l’on ne parle même pas ici de la Suisse) a dû patienter six mois pour découvrir le premier album des Midnight Juggernauts. Ces australiens le savent pertinemment: sans la hype autour du label Ed Bangers, il aurait fallu attendre encore pour une consécration. Malin, ce trio s’est permis de livrer l’album croisé de Depeche Mode et de Giorgio Moroder qui peut réunir les foules. Mais que donnent les titres de ce Dystopia sur scène ?

Emmenant ses craintes fondées avec soi dans le post-industriel Wasserwerk de Berne, on a pu d’emblée vérifier que les alémaniques semblent encore moins au courant de l’existence de ce groupe. Tant mieux pour nous : on a donc affaire à des fans extrêmes du groupe, tout contents de les voir pour vingt francs à l’écart du mainstream. Faut profiter, car oui, il y a eu de quoi se réjouir. Sans en rajouter, les Midnight Juggernauts nous ont renversé avec un set dense et court de cinquante minutes.

Presque sans relâchement, les titres défilent : "Ending Of An Era", "Shadow", "Thombstone", tout y est. La batterie est crade, la basse éructe des boucles, les transitions sont parfaites. "Road To Recovery" sera le pur moment de grâce du concert, avec ce long refrain et des spectateurs implorant leur bénédiction. Rideau après une face-b électropunk. Les tympans fortement entamés, on se dit que, finalement, ce concert c’était la bonne affaire du week-end. Et on les annonce dans notre région un joli soir de juillet, mais ceci n’est qu’une rumeur…


Lien vers la chronique de Dystopia


Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Revenir en haut de la page